Le #DéfiAlphabet « L’automne dans le monde » : un abécédaire collaboratif

0

Le #DéfiAlphabet est un superbe projet collectif qui a vu le jour l’automne dernier grâce à la puissance du réseau Twitter. Il s’agit d’un abécédaire entièrement créé par des élèves de la maternelle à la 3e année du primaire, d’une trentaine de « #twittclasses* ».

En septembre 2014, l’enseignante Brigitte Léonard lançait sur Twitter l’idée de faire de petites productions écrites diffusées sur le réseau afin de travailler les lettres de l’alphabet avec les élèves. « Mon idée était vague au départ, mais avec la collaboration de plusieurs enseignantes, dont Nathalie Laroche, Isabelle Jennepin et Manon Roy-Richardson, la petite idée est devenue grande, pour en arriver à un projet de création d’un abécédaire collaboratif! », explique Mme Léonard. Le #DéfiAlphabet était né!

Ainsi, les classes jumelées ont collaboré à l’écriture, l’enregistrement sonore et l’illustration du livre. Les plus petits avaient comme première tâche de trouver de 15 à 20 mots débutant par la lettre qui leur avait été assignée, pour ensuite les tweeter à leurs jumeaux, une classe de « grands ». Ces « grands » devaient à leur tour composer un petit texte à saveur automnale en prenant soin d’intégrer ces mots.

Puis, suite à la phase d’écriture, les « grands » ont procédé à l’enregistrement audio de leur texte via Soundcloud et l’ont retourné aux plus petits qui, eux, ont réalisé la dernière étape en créant les illustrations.

Pour en savoir plus sur le processus détaillé et voir des exemples concrets du résultat attendu, lisez le compte-rendu de Brigitte Léonard sur son site.

Les 32 classes participantes (toutes recrutées en 1 seule semaine!) provenaient de plusieurs pays, dont le Canada (Québec, Nouveau-Brunswick, Ile-du-Prince-Édouard), la France, la Belgique et la Suisse. Au total, plus de 600 élèves ont collaboré. En parallèle, un groupe Facebook a été formé afin que les enseignants puissent échanger avant, pendant et après le projet.

L’abécédaire interactif sera officiellement dévoilé lors du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), le 20 mars prochain. C’est à suivre!

* le nom « twittclasse » représente une classe qui a une présence en ligne, par exemple via son enseignant(e), et qui s’en sert à des fins d’enseignement et d’apprentissage. Un site leur est consacré ici.

Commentaires

Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Audrey Miller est directrice générale et éditrice de L’École branchée. Détenant une formation de 2e cycle en technologies éducatives et un bacc en communication publique, elle a participé depuis 1998 à la mise sur pied de nombreuses initiatives destinées à stimuler le développement professionnel des enseignants en lien avec le numérique et l’innovation pédagogique, telles EdCamp Québec et les CréaCamps. Elle est vice-présidente de l'AQUOPS, secrétaire du conseil d’administration de l’Association Edteq et membre du comité #Francosphère de l'ACELF.