La NASA développe un jeu virtuel pour intéresser les adolescents aux STIM

Bien connue pour ses activités reliées à l’exploration spatiale, la NASA a récemment développé un jeu virtuel pour susciter l’intérêt des adolescents pour le domaine de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM).

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Bien connue pour ses activités reliées à l’exploration spatiale, la NASA a récemment développé un jeu virtuel pour susciter l’intérêt des adolescents pour le domaine de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM).

Intitulé DUST, le jeu qui s’adresse particulièrement aux ados de 13 à 17 ans, repose sur le scénario suivant : une pluie de météorites a couvert la planète d’une poussière paralysant l’activité terrestre et rendant les adultes inconscients. Le but du jeu est plutôt simple : il s’agit de sauver la vie des adultes et, en quelque sorte, de sauver la Terre. Les joueurs ont 7 semaines à partir du 26 janvier pour réaliser la mission. Pour y parvenir,  ils doivent résoudre des énigmes en faisant appel à des compétences et à des habiletés du domaine des STIM.

Le jeu repose grandement sur la collaboration entre les différents joueurs et sur le partage des informations et des indices par l’entremise d’applications et de réseaux sociaux. Des indices et des conseils scientifiques sont envoyés quelques fois par semaine aux participants afin de les faire progresser dans le scénario.

DUST a été développé par une équipe composée de plusieurs étudiants, professionnels et chercheurs américains provenant de l’Université Brigham Young et de l’Université du Maryland. Des ingénieurs de la NASA et la firme Tinder Transmedia ont aussi participé au développement technique et scientifique du jeu.

La NASA espère que ce jeu permettra de familiariser les adolescents avec le domaine aérospatial et, plus généralement, avec l’esprit scientifique et la rigueur méthodologique, en plus d’intéresser les filles aux carrières scientifiques.

Bien que le jeu soit en anglais, il peut constituer un complément intéressant pour les cours de sciences ou les cours d’anglais langue seconde en favorisant l’interdisciplinarité.

Pour en savoir plus, on peut visionner la vidéo promotionnelle sur le site du jeu.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Dominic Leblanc
Diplômé en sociologie, Dominic Leblanc est conseiller pédagogique au Service des programmes et du développement pédagogique du Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!