ANNONCE

L’agenda Cogito pour iPad, un outil prometteur au service des élèves

Un nouvel agenda électronique gratuit pour iPad, Cogito, développé par la compagnie québécoise Lagente, est présentement à l’essai dans certaines écoles du Québec afin d’en évaluer la pertinence pédagogique

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Un nouvel agenda électronique gratuit pour iPad, Cogito, développé par la compagnie québécoise Lagente, est présentement à l’essai dans certaines écoles du Québec afin d’en évaluer la pertinence pédagogique.

Une des principales difficultés rencontrées par les élèves est de gérer leur temps et planifier efficacement les tâches à accomplir au cours de la semaine. Malgré toute la bonne volonté du monde, il arrive que certains devoirs ou certaines préparations d’examens glissent dans les « craques » du plancher.

Sans pour autant poser un jugement global, Julie Gauvin, directrice adjointe à l’enseignement et à l’innovation pédagogique au Collège Saint-Paul de Varennes (sur la Rive-Sud Montréal), explique que les résultats obtenus à ce jour semblent prometteurs. « Il ne s’agit pas du seul agenda de ce type offert sur le marché, mais pour l’instant, il nous apparaît comme étant le plus complet. À titre d’exemple, le fait que l’école n’ait pas à dégager une ressource pour entrer toutes les données, qui sont centralisées dans un serveur, nous simplifie la vie. »

Madame Gauvin apprécie particulièrement la convivialité de l’outil, qui peut être consulté par le jeune, le personnel enseignant, ainsi que le parent. « Dans un proche avenir, l’enseignant pourrait même modifier une tâche qu’il a lui-même envoyée.  On y inscrit tout le calendrier scolaire (jours fixes, journées parascolaires, journées pédagogiques, etc.) et comme le contenu est envoyé à Cogito, qui se charge de le gérer de l’extérieur, le risque d’erreur est nul. Tout le monde est sur la même page. »

En plus d’un calendrier, on retrouve un onglet pour les tâches, permettant de suivre l’évolution des travaux à réaliser et de cocher au fur et à mesure les items complétés.

« Pour l’instant, on sent une belle assiduité des jeunes à utiliser cet agenda électronique. De plus, ils sont heureux de participer à l’évaluation de ce produit et de contribuer à sa bonification. Nous constatons une grande ouverture de la part de l’équipe de Lagente, dont le dirigeant est issu du milieu scolaire. On sent qu’il parle le même langage que nous. »

Le travail d’évaluation se poursuit donc à Varennes ainsi qu`au Collège St-Jean-Vianney (région de Montréal), mais si la tendance se maintient, pour reprendre l’expression consacrée, l’application Cogito pourrait connaître un bel avenir dans les écoles du Québec.

À propos de l'auteur

Pierre Turbis
Pierre Turbis
Pierre est journaliste et chroniqueur. Il collabore à de nombreuses publications.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

(Série) Nouveautés technos et autres fonctionnalités intéressantes… du côté de Google

Voici quelques nouveautés repérées par notre équipe dans les outils Google au cours des derniers mois.

EdTech : Wooclap dépasse le cap des 50 millions d’utilisateurs

Communiqué - Wooclap, la plateforme de pédagogie interactive, vient d'atteindre le cap des 50 millions d’utilisateurs. À travers le monde, enseignants et formateurs l'utilisent en cette rentrée pour rendre l'apprentissage plus efficace, désormais aidés de l'intelligence artificielle.

Converser, publier et scroller… portrait de ce que font les ados en ligne

« Les jeunes ne sont pas que les victimes de plateformes numériques. On met beaucoup de poids sur leurs épaules lorsqu’on parle de responsabilisation dans les usages. C’est bien de vouloir les protéger, mais sommes-nous conscients du rôle social qu’elles jouent dans leur vie? », estime Emmanuelle Parent, qui a réalisé une thèse sur l'usage du numérique chez les adolescents à l'Université de Montréal.