Là où l’art et le numérique ne font qu’un

Il existe à Montréal des lieux méconnus qui méritent le détour. Des lieux regroupant des créateurs qui repoussent les limites et qui nous inspirent à faire de même dans nos milieux scolaires.

Par Guillaume Bilodeau
Enseignant-Ressource TI

Lors de votre prochaine promenade au centre-ville de Montréal, n’hésitez pas à prendre quelques minutes pour découvrir les locaux de la Société des arts technologiques de Montréal (SAT). Situé au coin des rues Saint-Laurent et Sainte-Catherine, ce laboratoire créatif, fondé en 1998, propose des événements pour les jeunes et les moins jeunes. Que vous soyez seul, en famille ou accompagné d’un groupe d’élèves, vous y ferez la rencontre de gens passionnés qui expriment leur art grâce au numérique. À l’intérieur de la Satosphère, un théâtre immersif modulable unique en Amérique, vous aurez la possibilité de mieux comprendre le processus créatif et faire vibrer tous vos sens.

Un programme éducatif pour les 9 à 99 ans

En 2006, un volet éducatif, Campus SAT, a été créé dans le but d’offrir aux gens de tous âges la possibilité de produire du contenu numérique à l’aide des nouvelles technologies. Nul besoin d’avoir des connaissances préalables en informatique pour participer aux activités qui y sont offertes. Un peu de détermination fera l’affaire!

Pour ma part, je viens de terminer ma troisième formation à la SAT. Ces quelques heures passées dans ce laboratoire créatif m’auront permis de découvrir différents logiciels tels Arduino, Unity et Makey Makey, et ce, dans l’optique de développer de nouveaux contenus pédagogiques dans mon milieu scolaire. En ce sens, les élèves de la troisième année auront l’opportunité de programmer du contenu audiovisuel grâce aux applications Scratch et Makey Makey tandis que les élèves du troisième cycle, membres de la brigade informatique, seront amenés à développer une plateforme virtuelle en lien avec les Premiers Peuples à l’aide des logiciels Tinkercad et Unity.

Plateforme virtuelle autochtone en construction

Ainsi, une sortie éducative dans ce lieu inspirant permettra, tant à l’enseignant qu’à l’élève, de développer plusieurs des dimensions de la compétence numérique du MÉES. Qui sait? Peut-être qu’un de vos élèves, suite à une visite de la SAT, marchera dans les traces de Dominic Audet ou de Sakchin Bessette, fondateurs de l’industrie Moment Factory qui présente à travers le monde des univers multimédias uniques et fascinants. Si cet arrêt à la SAT éveille votre curiosité et, du même coup, vous donne le goût d’en connaître davantage au sujet de l’art numérique, poursuivez votre promenade dans le Vieux-Montréal afin d’assister à l’une des expositions présentées au centre PHI, un lieu multifonctionnel à la fine pointe de la technologie.


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Guillaume est enseignant-ressource TI à l’école Fernand-Seguin de la CSDM. Il possède un baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire de l’UQÀM et un baccalauréat en enseignement des mathématiques au secondaire de l’UQÀC. De plus, il termine son DESS en gestion de l’éducation. Dans le cadre de ses études de deuxième cycle, il s’intéresse plus spécifiquement à la mise en place de communautés d’apprentissage dans les milieux scolaires québécois.