Des jeunes du Québec et de la Belgique débattent sur le numérique en éducation

Dans le cadre du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), qui aura lieu les 19 et 20 mars prochains, deux classes se sont jumelées afin de débattre virtuellement de 4 affirmations liées au numérique dans leur vie, inspirées de l’œuvre Petite Poucette, du philosophe Michel Serres.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

La rafale de nouvelles brèves – semaine du 23 octobre

Vous les attendiez impatiemment, voici les brèves de la semaine! On parle de : retour sur le CréaCamp d'aujourd'hui, On sème la lecture, une mine d'apps et d'astuces, les nouvelles d'octobre du RÉCIT, les vignettes de pédagogie active, enseigner : ça me parle, Répertoire culture-éducation, des trousses pédagogiques par les Explorateurs et les Débrouillards. Bonne lecture!

La rafale de nouvelles brèves – semaine du 16 octobre

Vous les attendiez impatiemment, voici les brèves de la semaine! On parle de : AQUOPS, RÉCIT, Matières à emporter, nominations au Conseil supérieur de l'éducation, nouveau podcast pour les directions, ISTE Live, Semaine Canada en programmation et Semaine éducation médias! Bonne lecture!

Merci aux acteurs du développement professionnel en éducation (c’est vous, ça!)

Il va sans dire, on vit une période effervescente, extrêmement chargée émotivement. Nos conceptions sont bousculées et on réalise l’urgence d’actualiser l’éducation. Que peut-on faire, à hauteur de prof? En ce moment, on peut dire que le développement professionnel en lien avec le numérique a la cote.

La semaine en rafale – 9 octobre

Vous les attendiez impatiemment, voici les brèves de la semaine! On y parle des trophées du numérique en éducation, de recrutement pour le réseau scolaire, d'allégement des bulletins et évaluations, de l'Île Tire-Bouchon, de Dipongo, du site pour les parents du CSSLT, d'une offre de stage rémunéré à distance pour l'UNESCO et de découvrabilité des ressources Web. Et on termine bien sûr avec le traditionnel GIF qui annonce le mode « fin de semaine »!

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

L’autonomie, ça s’enseigne?

On entend souvent dire que les élèves manquent d’autonomie pour accomplir certaines tâches ou encore qu’il est important de développer chez eux l’autonomie. Mais qu’est-ce que l’autonomie? Est-ce un comportement qui évolue avec l’âge? Est-ce que ça s’enseigne? Comment y arriver? Comment la mesurer?

L’École branchée en Belgique : Engagement et ludification des apprentissages à l’École du Futur

Du 25 au 30 novembre, notre éditrice s'est rendue en France et en Belgique. Dans cette série d’articles, elle vous partage ses découvertes pédagogiques et ses rencontres inspirantes.
00:09:00

Quand poésie rime avec collaboration et engagement

À l'occasion du REFER 2019, nous avons rencontré Samantha Simard Beaulieu et Laëtitia Vautrin qui nous parlent des retombées du projet collaboratif TwittenRimes.

Là où l’art et le numérique ne font qu’un

Il existe à Montréal des lieux méconnus qui méritent le détour. Des lieux regroupant des créateurs qui repoussent les limites et qui nous inspirent à faire de même dans nos milieux scolaires.

Dans le cadre du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), qui aura lieu les 19 et 20 mars prochains, deux classes se sont jumelées afin de débattre virtuellement de 4 affirmations liées au numérique dans leur vie, inspirées de l’œuvre Petite Poucette, du philosophe Michel Serres.

Les enseignants Annie Turbide (éthique et culture religieuse, 5e secondaire, École Cardinal-Roy à Québec) et François Jourde (philosophie 16-17 ans, École européenne Bruxelles 1, en Belgique), ont invité leurs élèves à réfléchir à leur rapport au numérique. Pour ce faire, ils ont d’abord lu l’œuvre Petite Poucette, du philosophe français Michel Serres, parue en 2012, dans laquelle il interroge justement cette nouvelle « ère du numérique ».

Ils ont ensuite pu y réagir à travers différentes activités pédagogiques, dont un débat virtuel autour des 4 affirmations suivantes :

  1. Avec Internet, plus besoin d’aller à l’école.
  2. Aujourd’hui, apprendre par cœur est inutile.
  3. Avec les réseaux sociaux, on n’est plus jamais seul.
  4. Internet rend l’humanité plus tolérante.

En cliquant sur les liens, il est possible de revoir le déroulement du débat, qui a eu lieu par le biais de l’outil Google Hangout et diffusé en direct le 17 février dernier sur YouTube. Il y avait 2 débatteurs par équipe, en plus de 2 coachs par équipe, un président de séance et ses 2 assistants, un chronométreur et 4 journalistes sur Twitter. L’assistance (toute personne connectée) pouvait aussi clavarder et voter sur l’issue des débats. Le tout s’est déroulé en utilisant la balise Twitter « #Refer_PP »

L’ensemble de ce projet fera l’objet d’une présentation bien spéciale à l’occasion du Rendez-vous  des écoles francophones en réseau (REFER), les 19 et 20 mars prochains.

Parmi les arguments marquants proposés par les élèves :

1. Avec Internet, plus besoin d’aller à l’école

Pour :
– L’accessibilité universelle des connaissances favorise l’égalité
– Les cours en ligne ont les avantages d’ubiquité et de diversité, d’individualisation, de personnalisation, de massification

Contre :
– Certains travaux pratiques ne peuvent être faits qu’à l’école
– L’école est un lieu de socialisation
– Tous peuvent avoir accès à des outils qu’ils n’auraient peut-être pas à la maison

 

2. Aujourd’hui, apprendre par cœur est inutile

Pour :
– « Une tête bien faite vaut mieux qu’une tête bien pleine » disait Montaigne
– Le droit à l’information est un droit fondamental (1996 – Freedom of information act)
– Nous sommes dans une époque où le savoir est sur Google, à quelques clics

Contre :
– L’indépendance face la technologie favorise la spontanéité
– Mémoriser permet de comprendre et d’agir : mais il faut s’y entrainer (avec le par cœur)

 

3. Avec les réseaux sociaux, on n’est plus jamais seul

Pour :
– Internet maintient les relations en supprimant la barrière de la distance
– Internet permet de développer plus de relations avec plus de gens, notamment selon ses intérêts

Contre :
– Moins de contact humain
– L’anonymat facilite la méchanceté
– Plus facile de se faire piéger

 

4. Internet rend l’humanité plus tolérante

Pour :
– Internet permet d’échanger des idées plus facilement
– Permet de s’ouvrir l’esprit en côtoyant des gens de différents pays
– Exemple de Charlie Hebdo : le monde entier a su ce qui s’était passé grâce à Internet

Contre :
– Internet diffuse les différences, augmentant ainsi l’intolérance
– L’anonymat favorise la méchanceté, les messages haineux

 

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'AQUOPS, Edteq et en tant que membre du comité #Francosphère de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!