À la découverte de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est déjà présente dans nos vies, même si nous ne nous en rendons pas toujours compte. Christian Lamotte, enseignant à l’École secondaire Daniel-Johnson de Montréal, trouve important de sensibiliser les élèves à cette réalité.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

L’intelligence artificielle est déjà présente dans nos vies, même si nous ne nous en rendons pas toujours compte. Christian Lamotte, enseignant à l’École secondaire Daniel-Johnson de Montréal, trouve important de sensibiliser les élèves à cette réalité.

Christian Lamotte est féru de technologie. Depuis quelques années, il participe à des compétitions de robotique avec des élèves. Il a également mis sur pied un cours optionnel de robotique pour les élèves du 2e cycle du secondaire de son école. Cette année, en raison des mesures sanitaires, l’option n’a pas pu être offerte normalement.

C’est pourquoi M. Lamotte n’a pas hésité lorsque l’équipe de l’organisme Kids Code Jeunesse pour offrir un atelier d’introduction à l’intelligence artificielle à des élèves et a accepté. Il trouvait que c’était une façon différente d’aborder la technologie avec les élèves.

« C’est tellement important de sensibiliser les jeunes aux technologies émergentes. L’intelligence artificielle fait déjà partie de leur quotidien, mais ils ne s’en rendent pas compte. Il suffit de penser au fonctionnement des assistants vocaux (tels que Siri, Google Home ou Alexa) et aux algorithmes derrière les médias sociaux. Il faut démystifier tout ça », indique l’enseignant.

M. Lamotte n’a pas eu trop de difficulté à recruter des élèves intéressés par l’atelier. Celui-ci a même pu être offert à deux reprises en mars 2021. Le tout s’est déroulé en ligne puisque les élèves provenaient de plusieurs classes différentes.

L’atelier visait à présenter les fondements de l’intelligence artificielle, à valider ce que les élèves connaissent de cette technologie. Il a aussi été question d’éthique et d’application concrète. « Les jeunes ont pu constater que l’intelligence artificielle est présente dans différents domaines, dans un centre de tri ou dans un hôpital, par exemple », précise l’enseignant. Il estime important de permettre aux jeunes de découvrir les nombreuses possibilités en lien avec le numérique, notamment en termes de choix de carrière.

D’ailleurs, selon Kids Code Jeunesse, depuis 2015, les possibilités d’emploi en intelligence artificielle et en programmation ont augmenté de plus de 500 %. Il existe cependant des enjeux de représentativité dans ce secteur. Selon le Rapport mondial 2019 sur les talents en IA, seulement 14 % des chercheurs en intelligence artificielle (IA) au Canada sont des femmes.

Les ateliers Coder en classe, dont l’atelier Introduction à l’intelligence artificielle, de Kids Code Jeunesse (KCJ) sont disponibles pour les écoles. Il suffit de s’informer auprès de l’organisme.

KCJ offre aussi des ateliers gratuits pour les enseignants qui désirent en apprendre davantage sur l’intelligence artificielle. Le prochain est le 21 mai de 13h30 à 15h

Pour aller plus loin, lisez ou relisez notre dossier sur l’intelligence artificielle en éducation.

Consultez la nouvelle activité IA de l’avenir de l’équipe du service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne.


Dimension(s) de la compétence numérique en lien avec cet article
2- Développer et mobiliser ses habiletés technologiques et 12- Innover et faire preuve de créativité avec le numérique

Voir le Cadre de référence.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct