ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

5 conseils pour vivre la rencontre de parents par visioconférence en toute confiance

Voici 5 conseils pour bien préparer sa rencontre de parents en visioconférence. Cette rencontre est un moment important et l'occasion de créer la relation de coéducation qui facilite la communication et une action concertée entre l'équipe-école et la famille orientée sur la réussite des jeunes. Créez les meilleures conditions possibles pour vivre cette expérience en toute confiance.

Publié le :

ANNONCE

La rencontre enseignant-parents est un moment important de la rentrée et de différentes étapes de l’année scolaire. C’est l’occasion de créer la relation de coéducation qui facilite la communication et une action concertée entre l’équipe-école et la famille orientée sur la réussite des jeunes. Cette année, les occasions de se voir en personne seront limitées et plusieurs enseignants et parents vivront cette première rencontre en ligne. Comment créer les meilleures conditions possibles pour vivre cette expérience de vidéoconférence en toute confiance?

Voici 5 conseils à observer lors de sa préparation :

1. Choisir un outil que vous connaissez.

Que ce soit Google Meet, Microsoft Teams, Zoom ou un autre, il importe de l’avoir essayé pour se sentir en confiance. Pour une première expérience, osez demander à un collègue, un ami ou un parent de vous appuyer au niveau technique. Joindre à l’invitation de connexion un lien vers un tutoriel ou un document expliquant comment se brancher et utiliser l’outil de visioconférence sera aidant pour les parents.

2. Adapter votre contenu au contexte de vidéoconférence.

En ligne, prévoir un contenu plus court et séquencé par bloc de 10 à 15 minutes seulement. Choisir 3 thèmes essentiels et joindre l’information complémentaire par courriel, dans un espace partagé (comme Google Classroom ou sur une page Web) ou encore sur un mur collaboratif tel qu’un Padlet sont de bonnes options.

3. Accorder de l’importance à vos préoccupations et à celles des parents.

La bienveillance favorise un climat de sécurité psychologique qui entraine un dialogue authentique. Accorder de l’importance à ses préoccupations permet d’obtenir les réponses nécessaires pour être en confiance. Envoyer au préalable un sondage (à l’aide de Google Forms, Microsoft Forms ou autre) aux parents permettra de connaitre les éléments essentiels sur lesquels les informer et les rassurer.

4. Créer un contexte d’échanges qui favorise la participation des parents.

L’utilisation du clavardage de votre outil de vidéoconférence ou d’autres outils interactifs comme Mentimeter ou Slido sont bénéfiques. Proposer un canal de communication (groupe Facebook, Seesaw, ClassDojo ou autre) qui sera utilisé tout au long de l’année le sera tout autant. Nommer les intentions de communication souhaitées et inviter les parents à échanger également.

5. Nommer et expliquer dès le début de la vidéoconférence quand et comment les parents pourront intervenir

Au moment souhaité, rappeler aux parents par des consignes courtes et claires comment intervenir à l’aide des différentes fonctionnalités.

Établir une relation de coéducation nous permettra d’être ensemble pour créer les meilleures conditions d’apprentissage possibles. Coéduquer, c’est prendre l’habitude de communiquer, de s’écouter et de créer des actions concertées entre l’équipe-école et la famille, autour des jeunes.

La rencontre enseignants-parents, c’est surtout le moment de connaitre ses alliés tout au long de l’année, que ce soit en présence ou en vidéoconférence! Faites-vous confiance et ayez du plaisir!

L’École branchée sur la famille présente des chroniques, capsules vidéos, entrevues et CréaCamp sur mesure pour vous accompagner dans la coéducation à l’ère du numérique. Si vous souhaitez échanger avec Judith Cajelais, Julie R.-Bordeleau ou Stéphanie Dionne, joignez le groupe Facebook École branchée sur la famille: Coéduquer à l’ère du numérique

À propos de l'auteur

Stéphanie Dionne
Stéphanie Dionnehttp://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie Dionne est directrice du développement et des partenariats, animatrice et conférencière. Elle contribue au rayonnement des acteurs du milieu de l'Éducation et de son écosystème. De plus, elle accompagne les parents, les enseignants et les intervenants dans une mentalité de coéducation afin de permettre aux jeunes de devenir des citoyens épanouis à l'ère du numérique.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée a comme mandat de faire circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives du milieu. Allez-y, proposez-nous un texte >

À lire aussi

La coéducation : des retombées positives pour les enseignant(e)s

Après avoir dévoilé les résultats d’une enquête au sujet de la coéducation menée en France récemment, les éditions Nathan ont réuni en table ronde des parents et des enseignants afin de discuter d'actions concrètes de coéducation qu’ils ont mis en place pour renforcer le lien école-famille. Nous vous présentons un condensé des échanges.

Coéducation, regards croisés d’enseignants et de parents

Les éditions Nathan ont dévoilé les résultats d’une grande enquête menée en France sur la coéducation. Il en ressort que la définition de la coéducation parents-enseignants n’est pas la même de part et d’autre. Néanmoins, un consensus se pointe : « Il faut trouver des façons de faire ensemble ». 

Relation école-famille : Quoi se dire, quand et comment?

En ce début d’année scolaire, il importe de prendre le temps de jeter les bases de la relation parent-enseignant pour qu’elle demeure solide tout au long des prochains mois. La qualité des communications et de l’information partagée entre l’école et la famille peut faire une différence sur le bien-être et la réussite des élèves.