Semaine pour l’école publique – La FAE rend hommage à Kim Yaroshevskaya

0

MONTRÉAL, le 2 oct. 2014 /CNW Telbec/ – Dans le cadre de la Semaine pour l’école publique, dont le thème cette année est « Le préscolaire : le début d’une grande aventure », c’est avec plaisir que la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) remet son Prix hommage à madame Kim Yaroshevskaya pour souligner sa contribution inestimable au milieu de l’éducation et au développement d’une jeunesse québécoise curieuse, imaginative, nourrie de contes et de fantaisie.

Madame Nathalie Morel, vice-présidente à la vie professionnelle à la FAE, fait mention de la réaction qu’a eu madame Yaroshevskaya à l’annonce du Prix hommage 2014 : «  D’entrée de jeu, madame Yaroshevskaya s’est dite très surprise et touchée de recevoir ce prix. Avec une grande humilité, elle s’étonnait de mériter un tel honneur. Pourtant, nous savons tous qu’elle a marqué bon nombre d’enfants, que ce soit avec toute la créativité de Fanfreluche ou encore en incarnant avec beaucoup de douceur la Grand-Mère de Passe-Partout ».

En plus de toutes ces réalisations, madame Yaroshevskaya a aussi écrit un livre intitulé La petite Kim. La FAE profite de cette Semaine pour l’école publique pour remettre aux 1800 enseignantes et enseignants du préscolaire un exemplaire de ce livre à ajouter à leur bibliothèque de leur classe.

Madame Kim Yaroshevskaya

Au début des années 1950, Kim Yaroshevskaya crée le personnage de la poupée Fanfreluche, qui devient par la suite une série de renom, inspirée de contes, diffusée à la télévision de Radio-Canada. Elle écrit et scénarise tous les épisodes, tout en interprétant la célèbre poupée.

Également comédienne au théâtre, elle tient des rôles importants dans une cinquantaine de pièces sur les principales scènes montréalaises. Madame Yaroshevskaya participe aussi à de nombreuses émissions télévisées et à plusieurs films, notamment la série Passe-Partout, où elle y interprète Grand-Mère. Enfin, elle est professeure invitée à l’École nationale de théâtre du Canada où elle enseigne l’interprétation et l’analyse de textes et dirige un atelier sur le conte.

Madame Yaroshevskaya a reçu plusieurs prix et nominations pour son impressionnante carrière dont un prix spécial de l’Institut canadien de radiotélévision pour enfants, pour sa « contribution exceptionnelle à la télévision et au bonheur des enfants ». Elle a également reçu le Mérite du français, prix offert par l’Union des artistes et l’Union des écrivaines et écrivains du Québec. Depuis 1991, elle est membre de l’Ordre du Canada.

Prix hommage de la FAE

La Fédération autonome de l’enseignement décerne annuellement son Prix hommage à une personne qui a contribué de manière remarquable aux programmes d’enseignement et de formation ou qui a enrichi l’environnement d’apprentissage des écoles publiques.

Lauréats du Prix hommage de la FAE

Mme Kim Yaroshevskaya est la sixième personne à recevoir le Prix hommage de la FAE à l’occasion de la Semaine pour l’école publique. Les autres lauréats ont été :

–          Mme Françoise Graton et M. Gilles Pelletier (2013)
–          M. Guy Rocher (2012)
–          M. Paul Gérin-Lajoie (2011)
–          M. Bryan Perro (2010)
–          Mme Lise Bissonnette (2009)

 

Pour tout savoir, consultez le www.spep.ca

La FAE regroupe huit syndicats qui représentent quelque 32 000 enseignantes et enseignants (le tiers du personnel enseignant au Québec) du préscolaire, du primaire, du secondaire, du milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes et le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier, ainsi que les membres de l’Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE).

 

SOURCE Fédération autonome de l’enseignement (FAE)