Transport écolier : La sécurité, une responsabilité partagée

0

QUÉBEC, le 27 août 2013 /CNW Telbec/ – En ce début d’année scolaire, l’Association du transport écolier du Québec tient à rappeler à la population que la sécurité de plus de 575 000 écoliers transportés par autobus scolaires au Québec dépend largement de l’attention portée à l’arrivée des véhicules jaunes sur nos routes. En effet, la sécurité de nos écoliers doit être une responsabilité partagée entre tous les acteurs, non seulement entre transporteurs et commissions scolaires, mais également et surtout avec les parents, les automobilistes et les directions d’écoles.

Les transporteurs scolaires se sont assurés de la conformité et de la sécurité de leurs véhicules. Ils ont également revu avec leurs conducteurs et leurs conductrices l’ensemble des règles de sécurité et vérifié qu’ils avaient tous renouvelé leur certificat de compétence. Malgré cela, la sécurité des écoliers ne sera assurée que dans la mesure où toute la population se sentira concernée.

Voici quelques consignes de base que l’Association tient à rappeler :

Aux parents :

  • Faites en sorte que vos enfants se présentent suffisamment à l’avance à l’arrêt d’autobus afin d’éviter les courses et les bousculades à l’embarquement.
  • Rappelez à vos enfants les règles élémentaires de sécurité, notamment celles de s’éloigner du véhicule dès qu’ils en descendent, de s’assurer d’être toujours visibles du conducteur et, plus particulièrement s’ils doivent traverser devant le véhicule, de marcher au moins dix pas à l’avant du véhicule et d’attendre le signal du conducteur avant de traverser.
  • Si vous devez vous rendre près de la cour d’école avec votre automobile, libérez l’espace pour permettre aux autobus de circuler en toute sécurité et assurez-vous que vos enfants n’aient pas à traverser la rue devant ou derrière votre véhicule.

Aux directions d’écoles, qui prennent en charge les écoliers à l’arrivée de l’autobus à l’école jusqu’au départ pour le retour à la maison :

  • Conservez une discipline sévère aux abords des autobus scolaires (entre autres, pas de course, pas de circulation entre les véhicules).
  • Rappelez les principales règles de sécurité lors de rassemblement ou en classe.

Aux automobilistes, lorsqu’ils suivent ou croisent un autobus scolaire :

  • Préparez-vous à arrêter dès qu’un autobus scolaire active ses feux jaunes d’avertissement alternatifs ou, à défaut, ses feux de détresse.
  • Respectez les feux intermittents et arrêtez à plus de 5 mètres de l’autobus. L’omission de s’arrêter aux feux intermittents d’un autobus scolaire vous expose à 9 points d’inaptitude à votre dossier de conducteur et à une amende variant entre 200$ et 300$.
  • Respectez les panneaux de signalisation et limites de vitesse dans les zones scolaires.
  • Apprenez à prévoir l’imprévisible en présence d’autobus scolaires. La clientèle est jeune, souvent distraite.

À tous :

  • Être prudents en présence d’autobus scolaires peut sauver des vies, peut-être même celle de votre propre enfant!

Si la population se joint à nos transporteurs et reste vigilante tout au long de l’année scolaire, les écoliers seront en sécurité. Nous pourrons ainsi maintenir, encore une fois, notre excellent bilan routier.

Rappelons que l’Association du transport écolier du Québec regroupe la majorité des quelque 800 transporteurs scolaires au Québec, lesquels détiennent près de 10 000 véhicules.

La sécurité des enfants : une priorité de tous les instants

Selon une étude fédérale, le transport scolaire est 16 fois plus sécuritaire que tous les autres moyens de transport. Pour conserver cette bonne performance, des règles sont à suivre.

Règles de sécurité de l’écolier
Je me rends à l’avance à l’arrêt d’autobus pour éviter de courir.
J’attends l’autobus en file sans bousculer les autres.
J’attends que l’autobus soit immobilisé avant de m’en approcher.
Je monte dans l’autobus en file et je tiens la rampe.
Je me dirige vers ma place et m’assois immédiatement.
Je laisse l’allée libre de tout objet.
J’évite de distraire le conducteur ou la conductrice.
Je laisse mes objets dans mon sac.
Je garde les bras et la tête à l’intérieur de l’autobus en tout temps.
Je ne jette aucun objet ou aliment par la fenêtre ou sur le plancher de l’autobus
Je reste assis tout au long du trajet, jusqu’à ce que l’autobus se soit complètement arrêté.
Je m’éloigne de l’autobus dès que j’en suis descendu et je reste loin des roues.
Je compte dix pas en sortant de l’autobus avant de traverser devant.
Je m’assure que le conducteur ou la conductrice m’ait bien vu avant de traverser devant l’autobus.
Je regarde à gauche, à droite, et encore à gauche avant de traverser la rue.
J’attends les consignes du conducteur ou de la conductrice lorsque j’échappe un objet sous l’autobus. S’il est impossible de lui parler, j’attends que l’autobus se soit éloigné avant de ramasser l’objet.
Je ne passe jamais derrière l’autobus scolaire.

SOURCE ASSOCIATION DU TRANSPORT ECOLIER DU QUEBEC