Se donner le temps.

0
Crédit : Marjorie Paradis

Par Marjorie Paradis, facilitatrice au CréaCamp des Bois-Francs
Service national du RÉCIT Développement de la personne

Créer? Innover? Intégrer le numérique à nos pratiques? S’actualiser? Pas le temps! Parler et penser pédagogie, pour un-e enseignant-e, s’avère ironiquement assez difficile. Même pendant les journées dites « pédagogiques », la réflexion sur ses pratiques éducatives se retrouve au demeurant très souvent éjectée de ses préoccupations de première ligne (la logistique, la correction, les rencontres, la gestion de matériel et les assemblées générales absorbant rapidement toutes les heures de travail).

Pourtant, le 5 octobre dernier, plus de quarante enseignant-e-s se sont donné du temps, ont pris le temps. Un temps d’arrêt essentiel à une pratique enseignante stimulante et féconde.

Des enseignant-e-s engagés et disposés à s’entraider, à collaborer, à faire des erreurs, à partager leur savoir et à créer se sont déplacés à Notre-Dame-de-Lourdes afin d’explorer des pratiques innovantes en éducation pendant le CréaCamp des Bois-Francs, un cadre convivial signé École branchée.

Crédit : Marjorie Paradis

Prenant son élan à partir de ses propres connaissances initiales, chaque participant-e (y compris les membres de l’équipe du RÉCIT DP, qui agissaient comme facilitateurs sur le thème de la réalité virtuelle) a fait des découvertes et placé le numérique au service d’intentions pédagogiques pertinentes.

À l’issue de la journée, les participant-es ont obtenu un badge numérique octroyé par le CADRE21, en plus de repartir avec de nouvelles aptitudes et un corpus d’idées ingénieuses. En matière de développement professionnel, voilà un outil puissant!

Donner cette opportunité à un-e enseignant-e, c’est l’encourager à s’engager dans un processus de formation continue, à s’investir dans une démarche créatrice, à parler et penser pédagogie. Vraiment. C’est lui donner envie de s’inspirer et de partager. C’est aussi répondre à un besoin qui se fait de plus en plus entendre : la reconnaissance de ses initiatives et la mise en valeur de son implication. Les directions d’établissement ont d’ailleurs tout avantage à considérer les retombées positives sur leur milieu d’événements tels que le CréaCamp.

Il fut franchement inspirant d’être témoin de cette mobilisation de forces en présence, toutes au service de l’éducation!

 

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement l'Hebdo de l'École branchée en ligne!