ANNONCE

Maternelle allophone : favoriser l’acquisition du vocabulaire grâce aux appareils mobiles

Madame Annik enseigne en maternelle à l’école Alex Manoogian, à Montréal. En octobre, elle a fait vivre à ses élèves un rallye photo combinant apprentissage de l’utilisation du iPad et découverte des formes géométriques présentes dans leur environnement immédiat.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Madame Annik enseigne en maternelle à l’école Alex Manoogian, à Montréal. En octobre, elle a fait vivre à ses élèves un rallye photo combinant apprentissage de l’utilisation du iPad et découverte des formes géométriques présentes dans leur environnement immédiat.

« Par mon projet rallye photo de figures géométriques, réalisé avec ma classe de maternelle, j’avais deux objectifs principaux : amener les élèves à faire des liens entre un concept mathématique (les figures géométriques) et leur quotidien, en plus d’expérimenter la photo à l’aide de la tablette mobile », explique Annik Descoteaux à l’Infobourg.

Ainsi, iPad en main, les jeunes se sont amusés à chercher cercles, carrés, triangles, rectangles, ovales, losanges, hexagones et octogones sur les lieux de l’école et à les photographier. « Ils étaient très motivés à chercher partout et ont manifesté un grand intérêt pour l’utilisation de la tablette », explique l’enseignante qui a remarqué, suite à l’activité, une meilleure rétention du vocabulaire mathématique de ces figures géométriques.

L’école Alex Manoogian accueille des élèves dont le français, pour la plupart, est la troisième langue. Mme Descoteaus explique : « Ils ont donc un grand besoin de recourir à l’image, de voir des exemples concrets. Aussi, j’ai plusieurs garçons dans ma classe. Cette activité d’apprentissage leur a donné un bon défi et a fait appel à leur côté kinesthésique ».

« L’usage des tablettes dans nos deux classes de maternelle est assez impressionnant », estime le directeur de l’école, Sébastien Stasse. « Les deux enseignantes ont une vision intéressante de l’usage de la technologie, ce qui donne des projets variés. »

Pour reproduire l’activité, vous aurez besoin de tablettes mobiles ou d’autres dispositifs possédant un appareil photo (1 par équipe ou par élève) et des lieux sécuritaires à explorer pour trouver différentes formes. C’est tout!

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :