La lecture en cadeau : Qui a lu, lira!

Le programme La lecture en cadeau de la Fondation pour l'alphabétisation célèbre cette année son 15e anniversaire. L’activité principale, en novembre et décembre, consiste en l’achat de livres jeunesse neufs destinés aux enfants défavorisés de sa région.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

ANNONCE
Ajouter aux favoris (0)

Le programme La lecture en cadeau de la Fondation pour l’alphabétisation célèbre cette année son 15e anniversaire. L’activité principale, en novembre et décembre, consiste en l’achat de livres jeunesse neufs destinés aux enfants défavorisés de sa région.

La comédienne Marie Turgeon agira pour une huitième année comme porte-parole du programme.

Ce concept fait appel à la responsabilité des adultes dans la découverte du livre et de la lecture chez les enfants, et ce, dès le plus jeune âge. En endossant cette cause, ils contribuent à transmettre la magie de la lecture à des enfants vivant dans des familles où le rapport aux livres est bien souvent inexistant. La Fondation fait le pari qu’un enfant initié tôt au plaisir de la lecture deviendra plus tard un lecteur enthousiaste!

Les dons de livres peuvent être faits en novembre et décembre dans l’une des 145 librairies et 100 bibliothèques participantes à travers le Québec. On peut y demander la trousse de don de La lecture en cadeau et utiliser le signet inclus dans cette dernière pour rédiger un mot d’encouragement personnalisé à l’enfant qui recevra le livre.

Pour tous les détails, consultez lalectureencadeau.org.

Vous pouvez aussi télécharger et afficher le poster dans votre milieu.

Le témoignage d’une enseignante

« J’ai une élève qui éprouve de grandes difficultés en lecture. Malgré le fait qu’elle termine sa deuxième année, son niveau de lecture est celui d’une élève de première année. Elle a reçu un miniroman rigolo de La lecture en cadeau. J’ai cru alors qu’elle ne réussirait pas à le lire. Elle est venue me voir le lendemain les petits yeux brillants, pour me partager sa joie d’avoir lu les deux premières pages toute seule. Par la suite, elle venait me voir tous les jours pour partager l’histoire ou pour me demander de l’aide avec un mot. Elle a réussi à lire tout son livre, chose que je ne croyais pas possible pour elle. Le fait d’avoir un livre qui lui appartient l’a beaucoup motivée à persévérer dans sa lecture! Merci pour ce moment émouvant! » J. L., enseignante à l’école Louis-Joseph-Martel.

 

Saviez-vous que… Un programme né de la crise du verglas de 1998

La lecture en cadeau est née lors de la fameuse tempête de verglas de 1998. Cherchant un moyen de permettre au public de poser annuellement un geste pour atteindre le public cible de la Fondation, Sophie Labrecque, alors présidente-directrice générale, a eu l’idée originale du programme, en collaboration avec des amis enseignants. Jusqu’à présent, plus de 323 000 enfants et leur famille ont pu bénéficier du programme.

 

Source : communiqué de l’organisme

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :