Les limites de la réalité augmentée en éducation

Fort pertinente, la technologie de réalité augmentée sert bien le milieu de l’éducation, mais n’est pas encore parfaite. En voici quelques limites.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Le Rendez-vous RÉCIT : nous voulons « voir » votre labo créatif

Dans le cadre du Webinaire sur les laboratoires créatifs, différents intervenants du milieu de l’éducation ont fait découvrir leur laboratoire en plus de démontrer l’application concrète d’outils technologiques.

D’une simple idée, un FABLAB est né!

Grâce à la volonté du directeur adjoint et des membres du comité de création, le Centre de formation professionnelle et d’éducation des adultes Sorel-Tracy lançait tout récemment son FABLAB, ce laboratoire de fabrication à l’aide de machines-outils pilotées par des ordinateurs. L’École branchée y était.

Bienvenue au 21e siècle : des modèles d’environnements d’apprentissage intéressants

Plusieurs modèles d’environnements d’apprentissage gagnent en popularité au 21e siècle et leur efficience est augmentée par l’utilisation de technologies. Voici ici un survol rapide de quelques-uns d’entre eux.

Alimentarium revisite sa plateforme éducative digitale

L’Alimentarium academy est destiné aux enseignants, aux enfants et aux adultes afin de les sensibiliser aux saines habitudes alimentaires et nutritives.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

La chute du mur de Berlin, 30 ans plus tard

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, l'Allemagne fut le centre d'attention du monde entier. En effet, c'est cette nuit-là que le mur de 3 mètres de haut et de 155 km de long qui divisait la ville de Berlin depuis 28 ans a été détruit. Regard sur un produit de la guerre froide et un symbole du partage du monde en deux blocs.

La cathédrale Notre-Dame-de-Paris : un patrimoine à reconstruire

Monument emblématique de Paris et classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, la cathédrale Notre-Dame fut la proie des flammes le 15 avril 2019. Après une longue lutte, les pompiers ont finalement réussi à éteindre le feu, mais non sans dommages, qui se propageait depuis une quinzaine d'heures. La flèche, la cloche et les deux tiers du toit se sont effondrés sous la chaleur, tandis que l'ensemble de la structure du bâtiment a pu être heureusement sauvée. Regards sur une histoire riche qui débuta au XIIe siècle.

Réinventer l’apprentissage : portrait d’un enseignant innovant

Jean-Philippe Payer a reçu le prix Ken Spencer pour l’innovation en enseignement au Canada. Un prix prestigieux qui souligne le travail et l’implication de cet enseignant qui a osé adopter une perspective différente pour favoriser les apprentissages chez ses élèves.

Les tatouages : au-delà de la mode!

Les tatouages n'ont plus besoin de présentation : une personne sur cinq au Canada en arbore au moins un et de plus en plus d'événements majeurs célèbrent la diversité de ce mode d'expression des plus colorés. Regard sur un phénomène qui va au-delà de la mode et qui est bien présent dans toutes les sphères de notre société.

(suite du dossier…)

Fort pertinente, la technologie de réalité augmentée sert le milieu de l’éducation, mais n’est pas encore parfaite.

 

Technologie embryonnaire et parfois coûteuse

Rudimentaire à certains égards, le matériel et les interfaces utilisés en réalité augmentée présentent des limites technologiques et ergonomiques qui altèrent leur manipulation.

Certaines difficultés rencontrées en contexte d’apprentissage sont en effet difficiles à anticiper. Lors de l’utilisation d’appareils mobiles à l’extérieur, par exemple, la qualité de l’image observée par l’élève peut être altérée par le reflet du soleil ou la température. De plus, la consommation énergétique de certaines applications est importante et la géolocalisation n’est pas toujours parfaitement précise.

Achetés à fort prix dans certains cas, les appareils mobiles et leurs outils complémentaires sont difficilement accessibles à tous. Des établissements scolaires hésitent alors à se les procurer en grande quantité en raison des coûts d’achat et des frais d’entretien. Cette réticence freine ainsi indirectement les ambitions des concepteurs à développer davantage. Probablement pour cette raison, peu d’outils, de livres augmentés ou de jeux sérieux sont disponibles en langue française. Pour le moment, la grande majorité est disponible en anglais.

 

Gestion des métadonnées

La gestion des données personnelles de localisation et leur sauvegarde représentent aussi un enjeu. Infonuagiques, elles deviennent facilement accessibles si elles ne sont pas sécurisées, notamment lors de l’utilisation dans les lieux publics.

 

Connaissances et habiletés des acteurs de l’éducation

Des connaissances et des savoir-faire sont nécessaires pour produire et utiliser de façon optimale une technologie comme la réalité augmentée à des fins éducatives.

La recherche doit donc continuer afin de développer des applications de la réalité augmentée propres à l’éducation ainsi que pour déterminer la manière de les implanter en classe. En effet, l’apport de ces activités doit être significatif à l’apprentissage des élèves et doit aller au-delà de l’attrait de la nouveauté.

Or, il est parfois difficile de rassembler des acteurs qui maîtrisent autant les connaissances techniques pour créer et déployer des modèles de la réalité augmentée que les connaissances et les compétences pour l’apprentissage et le design pédagogique. Dans les circonstances, serait-ce préférable de former les enseignants à ces technologies? Faudrait-il travailler à la simplification des outils et des applications? Au stade de développement actuel, plusieurs facilitateurs sont nécessaires pour implanter adéquatement la réalité augmentée et ainsi minimiser les problèmes techniques.

 

Impacts réels méconnus en éducation

La recherche concernant la réalité augmentée en éducation demeure une pratique relativement récente et la littérature scientifique et les études objectives sont plutôt rares. Décrivant et expliquant le phénomène, les études s’attardent peu aux normes et aux standards.

Ainsi, bien que les élèves semblent s’intéresser à ce phénomène, il est encore trop tôt pour mesurer son impact réel sur l’apprentissage. L’aspect ludique et distrayant suscite l’intérêt des utilisateurs certes, mais il est difficile de déterminer s’ils sont plus intéressés par la technologie et le divertissement que par l’apprentissage. Si tel est le cas, l’objectif n’est pas atteint et des conclusions sur leurs retombées éducatives ne peuvent être tirées.

 

Sommaire du dossier

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Avatar
Felipe Antaya
Poursuivant des études en technologie éducative, Felipe Antaya travaille depuis plusieurs années dans le milieu de l’éducation au niveau secondaire et collégial. Titulaire d’une maîtrise en études québécoises et d’un baccalauréat en philosophie, il a aussi œuvré dans le milieu des médias écrits.