Google Expéditions et Tour Creator : c’est (bientôt) la fin!

Google annonçait dernièrement la fin prochaine de ses applications Expéditions et Tour Creator. Laurent, notre collaborateur, vous propose des alternatives pour ceux qui souhaitent continuer d'utiliser la technologie immersive pour favoriser les apprentissages.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Bon nombre d’entre vous connaissent l’application Google Expéditions, qui donne accès à de nombreux contenus pédagogiques en réalité augmentée (RA) et virtuelle (RV). Le site Tour Creator, lui, offre la possibilité à ses utilisateurs de créer leurs propres visites immersives à l’aide de contenus 360°. C’est une bien triste nouvelle que l’on apprend là, mais ces deux services cesseront bientôt d’exister, plus précisément le 30 juin 2021.

Toutefois, cette nouvelle n’éclipse pas les possibilités de la technologie immersive dans les apprentissages. Voici pourquoi.

L’annonce de Google

La réception d’un courriel avisant de la fin du service fut un choc. Je dois bien avouer qu’à première vue, je pensais que c’était une fausse nouvelle. Et pourtant non : l’information était également bien relayée sur le blogue de Google dédié à l’éducation.

« Nous ne prendrons plus en charge l’application Expéditions, et l’application ne sera plus disponible en téléchargement après le 30 juin 2021. »

Jennifer Holland
Direction de la gestion des programmes, éducation

Cet article nous apprend d’autres informations intéressantes sur l’avenir des contenus immersifs. Ainsi, l’application Arts et Culture devrait accueillir la majorité des contenus de Google Expéditions. Arts et Culture possède déjà de belles fonctionnalités et un grand nombre de contenus pédagogiquement intéressants. On espère donc que le transfert ne perdra pas des contenus qui étaient taillés sur mesure pour nos cours (un peu comme si l’on perdait des objets intéressants lors d’un déménagement).

Comme justification, Google avance l’argument de l’adaptabilité et de l’équité. La situation de crise oblige les écoles et les enseignants à revoir leur manière d’enseigner pour faire face à l’hybridation des apprentissages. Les contenus immersifs, particulièrement en réalité virtuelle (RV), ne seraient donc plus adaptés à la réalité actuelle. Le second argument serait que ces contenus immersifs ne peuvent pas non plus être consultés par tous les utilisateurs. On parle d’un facteur d’équité, ce qui me parle bien évidemment, mais qui, je l’espère, ne cache pas un faux argument pour masquer une économie par rapport à un service qui ne rapportait rien à la firme.

Ainsi, on notera que les contenus RV, bien qu’ils soient plus frappants lorsque consultés à l’aide d’un casque de RV ou d’une cardboard, peuvent tout aussi bien être consultés « simplement » en 360° à l’aide de la fonction gyroscopique d’un appareil mobile (tablette ou téléphone intelligent).

Google Arts et Culture

Oui, Expéditions et Tour Creator me manqueront. Google Arts et Culture présentent toutefois de belles possibilités, qu’il faudra venir enrichir comme promis avec les contenus qui y seront transférés.

Disponible sous iOS et Android, totalement gratuite, voici quelques fonctionnalités pourraient bien vous faire de l’œil. 

  • Art Transfer : Prendre une photo et la transformer en œuvre classique.
  • Art Selfie : Découvrir des portraits qui vous ressemblent à partir d’un égoportrait (selfie).
  • Art Projector : Voir les œuvres en taille réelle.
  • Pocket Gallery : Parcourir des galeries immersives et observer les œuvres d’art de près.
  • Color Palette : Rechercher des œuvres d’art à partir des couleurs d’une photo donnée.

La possibilité de visiter virtuellement (en réalité virtuelle et augmentée) différents hauts lieux de la culture, tels que des musées sera aussi présente dans les nouvelles versions.

Les options alternatives pour la création

Tour Creator était un superbe outil pour réaliser des circuits sur mesure et engager les élèves dans des tâches actives de création. Voici quelques applications/sites qui pourraient également représenter de chouettes options pour mettre vos élèves en action d’ici le 30 juin.

H5P Virtual Tour

Le site H5P vous donnera un large choix de possibilités de création avec vos élèves avec la fonctionnalité Virtual TourPetit bémol : bien que la majorité des fonctionnalités proposées sur ce site sont disponibles gratuitement, il faut passer par un système d’abonnement pour profiter pleinement des options de création immersive. 30 jours sont attribués gratuitement afin d’expérimenter l’outil, ce qui suffira pour un projet à court terme avec les élèves.

Afin de pouvoir créer cette immersion, il faut disposer au préalable une image compatible au format 360° (facilement téléchargeable en cherchant dans un moteur de recherche).

La page tutoriel pour débuter

CoSpace Edu

En second lieu, explorez la possibilité de créer une visite immersive via CoSpace Edu. Bien que ce site (disponible en application également) ne cible pas principalement la visite de lieux précis, vous pourrez y intégrer des images au format 360° afin de construire, d’une manière un peu plus originale, un tour immersif avec vos élèves. Pourquoi pas sous la forme d’une histoire narrative?

Un tutoriel concernant cette application

En conclusion

Il faut voir cette annonce comme l’opportunité de se lancer dans l’expérimentation de nouvelles applications pédagogiques pour faire émerger de nouvelles idées et possibilités. Bien que la crise sanitaire actuelle modifie temporairement les types d’utilisation, le caractère motivant de cette technologie reste intact. Elle devra donc faire comme tout le monde : s’adapter pour mieux répondre aux besoins.

À lire,  mon précédent article sur l’École branchée à ce sujet.


Carrefour éducation vous propose également ses ressources sur la réalité virtuelle en classe. 

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Laurent Di Pasquale
Laurent Di Pasquale est professeur de sciences humaines au secondaire en Belgique et formateur en pédagogie appuyée par le numérique. Il décrit sa pédagogie comme étant profondément positiviste, humaine et innovante. Ses quatre premières années dans l’enseignement spécialisé l’ont obligées à faire preuve de créativité et de bienveillance dans ses pratiques, afin de donner envie aux élèves d’apprendre et ce malgré leurs difficultés. Il aide aussi quotidiennement ses collègues à faire évoluer leurs pratiques. C’est cela qui l’a poussé depuis septembre 2018 à ouvrir une page Facebook dédiée à l’Ed.Tech, où il publie des nouveaux outils à utiliser, des conseils quotidiens, et des exemples d’activités innovantes.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!