Les voix de la lecture : Un projet pour réconcilier les jeunes avec la lecture

La série de webinaire Clin d’œil sur la recherche de l’École en réseau se poursuivait le 20 avril dernier. À cette occasion, le projet présenté était une démarche pédagogique visant à soutenir la fluidité en lecture au premier cycle du primaire. Rappelons que la série veut permettre à des enseignants qui participent à des recherches participatives de présenter leur expérience.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

ANNONCE
Ajouter aux favoris (0)

La série de webinaire Clin d’œil sur la recherche de l’École en réseau se poursuivait le 20 avril dernier. À cette occasion, le projet présenté était une démarche pédagogique visant à soutenir la fluidité en lecture au premier cycle du primaire. Rappelons que la série veut permettre à des enseignants qui participent à des recherches participatives de présenter leur expérience.

Pour (re)lire la mise en contexte de la série Clin d’œil sur la recherche

Le projet Les voix de la lecture a été présenté par Caroline Naud, enseignante, Isabelle Paradis orthopédagogue, Isabelle Desbiens, conseillère pédagogique, toutes trois du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets, et Loïc Pulido, chercheur à l’Université du Québec à Chicoutimi.

L’objectif du projet est de mieux intégrer des élèves en difficulté en les réconciliant avec la lecture et en les outillant pour qu’ils puissent poursuivre leurs apprentissages. Pour ce faire, les professionnels l’ayant élaboré ont utilisé des stratégies qui font appel à la métacognition, à la régulation et à l’autonomie. Il est aussi question dans ce projet de développer la fluidité des élèves pour leur permettre de libérer leur mémoire de travail et ainsi les amener à mieux comprendre les textes qu’ils lisent.

Des tablettes électroniques ont été utilisées comme outil pour accompagner les élèves. Ceux-ci s’enregistraient alors qu’ils lisaient des ouvrages de littérature jeunesse. Ils pouvaient ensuite écouter la lecture qu’ils avaient faite, s’autoévaluer et tirer parti du répertoire de stratégies suggéré par leur enseignante. Les parents avaient aussi l’occasion d’écouter les enregistrements de leur enfant afin de suivre leur progrès et ainsi être partie prenante du défi.

Quels avantages ont été observés? 

Lors du webinaire, les professionnels ont énuméré les avantages qu’ils ont observés tout au long du projet :

  • La motivation des enfants face au défi qu’ils avaient à relever;
  • La découverte d’une diversité littéraire;
  • La mise au point de stratégies pédagogiques claires;
  • La rétroaction rapide que permettait l’enregistrement;
  • L’application d’enregistrement utilisée (application d’enregistrement incluse par défaut dans les appareils numérique);
  • La plateforme de diffusion ou le portfolio numérique accessible pour la famille (Seesaw, Classroom, etc.);
  • L’engagement accru des parents.

Pourquoi avoir choisi l’enregistrement des lectures?

L’enregistrement constitue un levier pour développer la métacognition des élèves ainsi que leur motivation. Cela constitue également une très bonne technique pour impliquer les parents à la maison en leur faisant entendre la voix de leurs enfants.

Comment s’approprier le projet et l’appliquer en classe?

Les professionnels ont prévu quelques questions à se poser avant de mettre en place un projet comme le leur dans une classe. Ils recommandent tout d’abord d’évaluer le niveau de lecture des élèves. « Il faut impérativement choisir un livre à la pointure de l’élève. » Ensuite, il importe d’être en mesure d’identifier les difficultés des élèves. Cela peut se faire à partir de fiches de lecture, par exemple.

Il faut aussi se demander :

  • Quand intervenir pendant la lecture de l’élève?
  • Qu’est-ce que l’élève arrive à faire?
  • Quel est le défi le plus utile pour l’élève?
  • Quel soutien mettre en place lorsque des lectures plus complexes doivent être réalisées?
  • Comment exploiter les enregistrements de lecture en mobilisant tous les intervenants (professeurs, parents, etc.)?
Image tirée de la présentation lors du webinaire.
Image tirée de la présentation lors du webinaire.

En complément : Découvrez aussi le projet Petapan, aussi présenté dans le cadre d’un webinaire de la série Clin d’œil sur la recherche de l’École en réseau.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Fatimazzahra Benchekri
Fatimazzahra est étudiante à la maîtrise en technologie éducative à l’université Laval. Passionnée par la lecture et la rédaction, elle a décidé de consacrer son temps à écrire dans un domaine au sein duquel elle se sent grandir, l’éducation. Ayant une expérience dans le journalisme et dans le monde des sciences politiques, Fatimazzahra voit en l’éducation un champ d’action en perpétuelle mouvance où toute personne est la bienvenue à partager ses idées et ses motivations.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :