Les nouveautés des edtechs québécoises à #ISTE19

Lors du congrès annuel de l’International Society for Technology in Education (ISTE), qui s’est tenu à Philadelphie à la fin juin, quelques entreprises québécoises ont fait sensation dans l’immense salon d’exposition. Petit tour d’horizon des nouveautés présentées.

L’industrie « edtech » (contraction de educational technology) québécoise était bien en vue lors du plus grand congrès nord-américain en technologie éducative. Voici quelques nouvelles de nos compatriotes qui ont exposé leurs produits sur place.

Classcraft : une nouvelle épopée narrative pour soutenir la motivation

Fleuron sherbrookois, Classcraft a présenté son tout nouveau mode « histoire », qui sera accessible à l’automne prochain. Ce mode utilisera le storytelling (approche narrative) pour offrir de nouvelles possibilités d’augmenter la motivation chez les élèves à travers des histoires fantastiques. « Pensez à une version grand public de Game of Thrones qui fait la promotion de la collaboration et de la découverte, en plus de favoriser le développement de l’intelligence émotionnelle », explique Devin Young, président et co-fondateur de Classcraft.

Classcraft: Saison 1, qui explorera les thèmes de la découverte de soi et de l’importance des relations humaines à travers une histoire qui s’étalera sur toute l’année, sera officiellement lancée à la rentrée. De nouveaux épisodes seront offerts chaque mois. On peut d’ailleurs déjà voir la bande annonce en anglais.

En plus d’un nouveau logo, Classcraft a aussi profité d’ISTE 2019 pour annoncer son nouveau programme d’ambassadeurs. Fans de ce système de gestion de la motivation de classe mondiale? C’est à surveiller!

Nanomonx : un mode Visiteur pour Boreal Tales et de nombreuses améliorations

Plusieurs éducateurs québécois ont littéralement été conquis par La Constellation de l’Ours, de l’entreprise montréalaise Nanomonx. À l’occasion d’ISTE, c’était bien sûr la version anglophone de l’application de création littéraire et artistique pour le primaire qui était à l’honneur! Parmi les nouveautés annoncées, on a appris que dès le mois d’août, il sera possible pour l’enseignant de lancer des défis à certains élèves seulement plutôt qu’à toute la classe, favorisant ainsi la différenciation. De plus, un nouveau mode Visiteur permettra à une classe de faire visiter son univers virtuel à des personnes extérieures, par exemple, aux parents, afin qu’ils puissent voir les créations des jeunes sans pouvoir les modifier. Pour cela, il suffira d’un code à partager. On attend également avec impatience l’arrivée de nouveaux thèmes, tels celui sur les superhéros à la rentrée et sur l’Antiquité un peu plus tard à l’automne.

Saviez-vous que depuis peu, l’équipe de Nanomonx offre des ateliers de pixel art aux écoles? C’est l’illustrateur Olivier Carpentier qui anime ce moment de création, en profitant de l’occasion pour transmettre aux jeunes sa passion du métier. On peut en savoir plus en contactant l’équipe!

Lü : de nouveaux jeux pour le gymnase du 21e siècle

La technologie Lü, dont les bureaux sont basés à Québec, transforme le gymnase en un espace immersif et interactif. À ISTE, elle a une fois de plus retenu l’attention! Sur place, on a pu découvrir les plus récents jeux ajoutés à la collection sans cesse grandissante, automatiquement mise à jour sur les appareils déjà installés. On peut d’ailleurs en voir la liste courante ici!

Studyo : le module Insights pour mieux répartir les charges des élèves

Le planificateur numérique Studyo, développé à Longueuil, bénéficiera bientôt d’un compagnon précieux pour réduire le stress des élèves, notamment en période d’examens : le gestionnaire de charges Insights. Ce produit distinct de l’agenda permet de comparer les horaires publiés sur diverses plateformes telles Google Classroom, Moodle, les calendriers numériques et d’autres (et bien sûr Studyo si l’école l’utilise) et de repérer rapidement les élèves dont l’horaire atteint un niveau de saturation quant aux travaux importants à remettre ou aux examens pour une période donnée. Ainsi, fini les cas où un élève aurait 3 examens ministériels le même jour! À surveiller!

Druide: Antidote et Typing Pal à l’assaut du marché américain

Le congrès 2019 de l’ISTE a aussi été l’occasion pour Druide, pionnier montréalais de l’industrieedtech, d’annoncer ses améliorations récentes au populaire logiciel d’apprentissage de la frappe au clavier Typing Pal (Tap’Touche en français). Parmi elles, on note un tableau de bord et un centre de ressources pédagogiques améliorés ainsi que la révision de l’équilibre des exercices et tests sur les caractères rares. Et si vous n’avez pas encore vu les certificats qu’il est possible de générer pour féliciter les élèves, c’est le moment ou jamais puisque toutes ces nouveautés sont automatiquement disponibles aux écoles abonnées.

Un déjeuner Edteq pour promouvoir notre industrie

Le 25 juin, dans le cadre du congrès de l’ISTE, l’Association Edteq (les entreprises en edtech du Québec) et le bureau de la Délégation générale du Québec à New York ont organisé conjointement un déjeuner ayant accueilli une quarantaine de participants qui souhaitaient en savoir plus sur certaines entreprises présentes. Ainsi, ils ont pu entendre des présentations de 2 minutes top chrono par L’École branchée (nos CréaCamps y ont notamment retenu l’attention!), Lü, Studyo, Classcraft, Nanomonx et Operam. Celles-ci ont suscité beaucoup d’intérêt et devraient ouvrir la porte à de nouvelles collaborations!


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Audrey Miller est directrice générale et éditrice de L’École branchée. Détenant une formation de 2e cycle en technologies éducatives et un bacc en communication publique, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants et à la diffusion d'information en lien avec le numérique et l’innovation pédagogique. Elle est aussi vice-présidente de l'AQUOPS et de l’Association Edteq et membre du comité #Francosphère de l'ACELF.