La tablette tactile Lexidox : un outil québécois d’aide à l’écriture

0

Le Lexidox est une tablette électronique d’aide à l’écriture conçue spécialement pour les enfants présentant des troubles d’apprentissages. Développé au Québec, le produit inclut les fonctions technologiques de reconnaissance manuscrite, de synthèse vocale, de prédiction phonétique et orthographique ainsi que de correction syntaxique.

Pour les enfants présentant des troubles d’apprentissage comme la dyslexie, dysphasie, dysorthographie, etc.
Par Haylem Technologies
Taille : 19 x 12 cm. Bilingue (français, anglais). 549 $

Le jeune fondateur de la compagnie Haylem Technologies, Francis Haynes, s’est inspiré de son frère pour créer cet outil. « Atteint de dysorthographie, il m’a toujours vu comme un modèle. Il se demandait pourquoi est-ce que je réussissais à l’école et pas lui. Régulièrement, il remettait en question ses capacités cognitives puisqu’il échouait couramment à l’école. » Membre de l’ordre des ingénieurs du Québec, il veut maintenant se servir des compétences qu’il a acquises à l’école pour les mettre au service des jeunes qui, comme son frère, ont des troubles d’apprentissage.

Caractéristiques :
– 40 000 corrélations phonétiques : le Lexidox possède un environnement phonétique complet pour soutenir les jeunes, les aidant à comprendre les relations entre le son et l’écrit.
– Prédiction phonétique et orthographique.
– Synthèse vocale : jusqu’à 19 voix différentes via le moteur de synthèse vocale d’Acapela Group.
– Correction syntaxique : il ne propose pas uniquement des suggestions sur l’erreur, mais il explique au jeune la règle qui l’accompagne.
– Dictionnaire : le Livre des mots propose des définitions, des synonymes, des images et des traductions anglaises.
– Reconnaissance manuscrite : avec le crayon numériseur, il est possible de travailler le mouvement moteur et l’apprentissage de l’écriture.

Les orthopédagogues et autres spécialistes intervenant auprès d’élèves ayant des troubles d’apprentissage peuvent aussi profiter d’un programme de location proposé par la compagnie.

 

Comment faire paraître un produit dans cette chronique?
Il suffit de nous en faire parvenir un exemplaire!
Infobourg se réserve le droit de ne pas parler de tous les produits reçus.

Audrey Miller est directrice générale et éditrice de L’École branchée. Détenant une formation de 2e cycle en technologies éducatives et un bacc en communication publique, elle a participé depuis 1998 à la mise sur pied de nombreuses initiatives destinées à stimuler le développement professionnel des enseignants en lien avec le numérique et l’innovation pédagogique, telles EdCamp Québec et les CréaCamps. Elle est vice-présidente de l'AQUOPS, secrétaire du conseil d’administration de l’Association Edteq et membre du comité #Francosphère de l'ACELF.