JoeZoo, l’IA qui fait baisser les piles de corrections

Les retombées concrètes de l’intelligence artificielle (IA) en éducation tardent à se faire sentir au Canada. Si des applications utilisant l’IA existent bel et bien, peu ont de réels impacts dans la classe. Dans cet article, notre collaborateur vous présente une application qui décharge les enseignants de la lourde et répétitive tâche de la correction.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Les retombées concrètes de l’intelligence artificielle (IA) en éducation tardent à se faire sentir au Canada. Si des applications utilisant l’IA existent bel et bien, peu ont de réels impacts dans la classe. Dans cet article, nous vous présentons JoeZoo, qui promet de faire cette différence en déchargeant les enseignants de la lourde et répétitive tâche de la correction tout en offrant à l’élève une rétroaction rapide. Trop beau pour être vrai?

Ennuyés de voir leur ami enseignant passer ses soirées à corriger, deux entrepreneurs américains se sont demandé comment l’IA pourrait lui venir en aide, rapporte cet article du Globe and Mail. Ils ont alors imaginé et conçu une toute nouvelle solution numérique : JoeZoo, un système de gestion des apprentissages destiné au domaine des langues. 

Intégration avec Google

Comme de nombreux systèmes du genre, l’outil numérique permet d’assigner des travaux à l’élève, de lui donner de la rétroaction et de lui fournir une évaluation sur de la progression de ses compétences. La particularité de JoeZoo tient dans son intégration à la suite Google Éducation, sous forme d’extension. Lorsqu’un élève rédige un texte, l’extension devient complice de sa rédaction. 

L’IA de l’application identifie les difficultés de l’élève au niveau du vocabulaire, de la grammaire et de la structure du texte. Cela lui permet de fournir de la rétroaction adaptée à la progression de l’élève, de distribuer des badges pour encourager sa réussite et même de détecter le plagiat!

Diagnostic personnalisé

Pendant ce temps, les enseignants récupèrent dans un tableau de bord les informations nécessaires leur permettant d’évaluer et de porter un jugement sur la progression de leurs élèves. Ils peuvent  ainsi plus facilement mettre le doigt sur leurs difficultés et proposer des activités pour soutenir ceux qui connaissent des difficultés. 

L’IA est ici au service de l’enseignant en le soulageant de 50 à 80 % du temps de correction, selon les concepteurs de l’application. De plus, en fournissant de la rétroaction plus adaptée, plus régulière et plus rapide – souvent en temps réel -, l’application facilite grandement l’apprentissage. 

Plus de 13 000 institutions d’enseignement en Amérique du Nord utilisent déjà JoeZoo. Très présente dans les écoles américaines et asiatiques, l’application numérique tarde encore à s’implanter au Canada. Précisons par ailleurs qu’elle est uniquement disponible en anglais pour le moment.

Pendant ce temps, l’IA de JoeZoo continue d’être améliorée. Ses concepteurs la vendent maintenant sous forme d’extension en marque blanche pour qu’elle soit intégrée à d’autres logiciels d’apprentissage qui mobilisent des habiletés en écriture. 

Ce qui était à la base une simple idée pour donner un coup de main à un ami devient un outil de soutien à l’apprentissage et à l’évaluation pour des milliers d’élèves et d’enseignants.

L’IA au service de l’apprentissage

Selon un rapport du Conseil supérieur de l’éducation, publié en 2020, « il existe […] actuellement de nombreuses applications qui pourraient permettre d’améliorer l’apprentissage. Les principaux défis consistent à trouver ces applications et à en évaluer la pertinence pédagogique, à revoir le design des cours et des activités en conséquence, à repenser l’évaluation des apprentissages et à développer des scénarios pédagogiques appropriés ». 

Ainsi, l’IA ne fera pas que supprimer les piles de copies d’élèves qui s’entassent sur le coin du bureau, en fin d’étape. Elle devrait entraîner un changement profond dans la profession enseignante.

Pour aller plus loin, consultez notre dossier L’intelligence artificielle en éducation.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Phylippe Laurendeau
Depuis 25 ans, le biologiste, enseignant, conseiller pédagogique et maintenant technopédagogue a accumulé une expérience riche et diversifiée en éducation. Dans ses textes, Phylippe met à profit son bagage et sa passion pour les ressources numériques, les pratiques efficaces et la formation à distance.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!