Cinq conseils pour co-construire un code d’éthique

L’équipe du service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne (RÉCIT DP) a développé une démarche en 5 étapes pour co-construire un code d’éthique avec les élèves. Nous vous la présentons.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

L’équipe du service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne (RÉCIT DP) a développé une démarche en 5 étapes pour co-construire un code d’éthique avec les élèves. Nous vous la présentons.

Bien qu’il existait déjà des règles de vie dans l’école et en classe, l’enseignement à distance a amené plusieurs enseignants à réfléchir plus précisément sur la gestion des comportements de leurs élèves. Benoît Petit et Marie-Soleil Caroll, conseillers au RÉCIT DP, ont présenté l’atelier 5 conseils pour co-construire un code d’éthique dans le cadre du dernier colloque de l’AQUOPS.

L’élaboration d’un code d’éthique de la classe représente une avenue intéressante, d’autant plus si les élèves sont impliqués dans le processus. Cette démarche s’avère utile pour aller plus loin que la simple gestion des comportements à la pièce et elle fait en sorte que les élèves se sentent davantage engagés dans le maintien d’un climat propice à l’apprentissage en classe.

Les jeunes sont déjà habitués à se donner des codes de conduite implicites entre eux, que ce soit en ligne ou hors ligne. Il ne faut pas sous-estimer leur apport dans le processus d’élaboration du code d’éthique de la classe.

5 étapes à suivre

1- Mettre les élèves dans le coup dès le début de l’année

Bien qu’il ne soit jamais trop tard pour bien faire, il peut être opportun de mettre en place le code d’éthique dès le début de l’année scolaire.

Avant de commencer la démarche, pensez à la posture à adopter. Il ne s’agit pas de faire preuve d’autorité de façon à faire respecter l’ordre dans votre classe. Il s’agit plutôt de favoriser le bien-être et le sentiment de sécurité des élèves, tout en développant leur sens des responsabilités.

2- Réfléchir sur le sens des règles

Il est possible d’amener les élèves à réfléchir sur la nécessité de mettre en place des règles. Ce faisant, on les amène à développer leur esprit critique et leur sens éthique, on les engage davantage dans le processus.

3- Viser l’élaboration de règles concrètes

Lors de la mise en place de règles, on a souvent tendance à nommer ce qui est interdit plutôt que ce qui est permis ou souhaité. Dans le cadre de cette démarche, il est préférable de forcer la note pour que les comportements attendus soient explicitement nommés. De cette façon, vous laissez moins de place aux interprétations ambiguës qui pourraient survenir par la suite.

Gardez toujours en tête que si les élèves participent à l’élaboration des règles, ils seront plus enclins à les respecter et même à encourager leurs camarades à le faire.

4- Réfléchir aux modalités d’application d’une règle

Malgré les bonnes intentions de départ, il peut arriver que des écarts de conduite surviennent en cours d’année. Les conséquences doivent aussi être réfléchies et discutées à l’avance. Elles se doivent d’être cohérentes et proportionnelles, en fonction des gestes commis.

« Vous pourrez être surpris des résultats », fait remarquer Benoît Petit. Il souligne même que les jeunes peuvent avoir tendance à être plus sévères que les adultes dans certaines situations. Il faut alors les amener à expliquer leur raisonnement en ce sens.

5- Garder en tête que les règles sont flexibles

Le code d’éthique doit devenir une référence pour la classe, mais il doit laisser place à une certaine flexibilité dans les comportements.

La qualité des règles doit primer sur leur quantité. Il vaut mieux en avoir quelques-unes bien définies et s’y tenir le plus possible. De plus, gardez en tête que le code peut toujours être revisité à la lumière de certaines expériences vécues.

Besoin d’un guide pour mener la réflexion?

L’équipe du RÉCIT DP propose des stratégies pour faciliter les discussions et s’assurer que la démarche d’élaboration du code d’éthique se passe le mieux possible. Rendez-vous sur www.citnum.ca/cinq-conseils ou consultez la présentation complète.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!