ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

5 règles d’or pour réussir sa visioconférence à des fins éducatives

On espère tous ne pas avoir à revivre une situation de fermeture prolongée des écoles, comme ce fut le cas au printemps 2020. Mais si ça devait arriver, on peut être mieux préparés et bénéficier de l'expérience acquise! On vous propose 5 conseils simples et efficaces pour réussir une visioconférence à des fins éducatives.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

On espère tous ne pas avoir à revivre une situation de fermeture prolongée des écoles, comme ce fut le cas au printemps 2020. Mais si ça devait arriver, on peut être mieux préparés et bénéficier de l’expérience acquise!

Voici 5 conseils pour réussir votre visioconférence, peu importe la plateforme utilisée. 

Ces conseils s’inspirent de documents préparés par des écoles, de l’expérience de parents à la maison avec leurs enfants et de l’organisation de nos propres formations en ligne (plus de 30 en mai et en juin 2020 seulement!). Ils pourront être bonifiés de vos propres recommandations ou des spécificités liées à votre plateforme de communication. (Voir aussi l’infographie plus bas sur cette page.)

  1. Expliquer les règles de la visioconférence avant, avec un rappel en début de séance (quand ouvrir le micro, lever la main, etc.). 
  2. Donner des consignes courtes et claires. 
  3. Viser 20 à 40 minutes maximum d’attention soutenue.
  4. SE RAPPELER QU’UN COURS EN VISIOCONFÉRENCE NE PEUT ÊTRE LA TRANSPOSITION D’UN COURS TRADITIONNEL!
  5. Privilégier de petits groupes pour favoriser l’interaction et le développement du lien affectif.

Et ce dernier conseil, on se permet de développer un peu plus…

Privilégier de plus petits groupes, quitte à répéter la séance.

Situations vécues :

  • 3e année du primaire, 45 petits « cocos » qui ne se connaissent pas nécessairement sur l’écran… Plusieurs vont passer plus de temps à regarder comment les autres sont habillés, dans quelle pièce ils sont ou même qui ils sont, plutôt que d’écouter l’enseignant.
  • Au secondaire, les jeunes sont préoccupés par leur image et leur estime de soi est parfois fragile. Pourquoi ne pas miser sur le résultat de participation attendu en fin de séance, ou préparer des questions interactives à l’aide d’une application telle WooClap (wooclap.com) ou Mentimeter (mentimeter.com), plutôt que d’insister pour qu’ils gardent leur caméra allumée?
  • En formation des enseignants, 32 participants à une session censée les aider à créer leur première capsule vidéo… Alors que certains essaient de se démêler entre apps et plateforme de visio en ralentissant la progression du groupe, d’autres sont prêts à lancer leur chaîne YouTube! Le formateur ne peut malheureusement répondre à tous et plusieurs restent sur leur faim…

Pour appuyer cette supposition de la nécessité de faire de plus petits groupes, une étude publiée dans l’International Journal of Online Pedagogy and Course Design en 2019 en arrive à la conclusion que 12 est le nombre maximum idéal de personnes que devrait compter un cours en ligne de niveau post-secondaire. Difficile de dire pourquoi ce devrait être plus chez nos plus jeunes, surtout en partant du principe qu’un cours en ligne ne peut être la transposition directe d’un cours en présentiel.

Pour aller plus loin dans l’organisation de tout cela, on peut s’intéresser au principe de la classe inversée.

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Enseignement à distance : la qualité des vidéos importe-t-elle?

Ce n'est pas parce qu'une vidéo semble « artisanale » qu'elle ne peut porter fruit! Pour capter l'intérêt des jeunes, la qualité de la production importe-t-elle vraiment? Il semblerait que généralement non! Voici toutefois 7 caractéristiques d'une vidéo pédagogique qui devrait atteindre son but.

Trucs et bonnes pratiques pour enseigner en ligne

Comment encourager les élèves en difficulté d’adaptation face à l'apprentissage en ligne de participer aux activités proposées? Cette question en tracasse plus d'un en ce moment puisque c'est le défi de cette année. Voici quelques ressources et outils pour y arriver.

Guide du conférencier en ligne pour mieux engager son auditoire

Vous préparez une formation ou une conférence en ligne? Ce nouveau guide vise à vous outiller afin de favoriser l'interaction avec votre auditoire dans un contexte de présentation à distance. Vous pourrez ainsi maximiser votre expérience de conférencier tout comme celle de vos participants!