Le système scolaire public ontarien en transformation vers un apprentissage moderne

1
333

Dans ce Rendez-vous pédagogique, Todd Taylor parle d’évaluation authentique, d’apprentissage moderne, de rétroaction et de leadership! Allons faire un tour du côté système public ontarien.

Les « Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée » sont des entretiens en baladodiffusion avec des acteurs du milieu scolaire d’ici et d’ailleurs réalisés par notre collaborateur (et idéateur du concept), M. Marc-André Girard.

Todd Taylor (@thattoddtaylor) ‏est conseiller pédagogique au York Region District School Board, en Ontario. Après avoir enseigné pendant 15 ans et avoir occupé différents autres postes, il est depuis 3 ans ce qu’on appelle un « digital literacy resource teacher », soit un enseignant ressource en litérattie numérique. Son rôle est d’aider les enseignants de son district scolaire à intégrer la technologie de façon plus efficace dans leurs pratiques.

Dans cet entretien, il explique différentes particularités du système public en Ontario qui contribuent à en faire un modèle à l’échelle canadienne, et même à l’échelle internationale. Il insiste sur le fait que le changement qui s’opère depuis les 10 dernières années est en constante progression et que le niveau d’implantation n’est pas le même partout dans la province ni chez tous les enseignants.

Par exemple, il explique la réforme du rôle du « head of department » dans son district. Ce « chef de département » était autrefois un enseignant qui avait acquis une spécialisation universitaire particulière pour devenir le spécialiste de son domaine. Il devait être la personne qui veille à ce que les contenus soient enseignés de façon conforme aux exigences du ministère. Ce mandat, bien que renouvelable aux 4 ans, était généralement assumé par la même personne pendant des dizaines d’années. Récemment, le district a modifié les conditions pour devenir « head of department ». En effet, tous ceux qui ont les qualifications requises peuvent maintenant appliquer, ce qui crée une sorte de compétition pour recruter le meilleur candidat. On cherche maintenant des gens qui ont su démontrer du leadership et dont le profil correspond mieux aux besoins de l’institution. Ceci n’a pas fait que des heureux, mais les résultats sont positifs.

Parlant de leadership, M. Taylor rappelle que la recherche montre que les élèves d’aujourd’hui sont bien différents de ceux d’il y a tout juste 5 ans! Leur façon d’apprendre a changé, il faut donc être proactif et s’engager à changer ses pratiques en tant qu’enseignant.

M. Taylor parle aussi d’évaluation authentique (authentic assessment), une vision qui embrasse le fait que chaque élève est différent. Il revient sur l’exemple des « questions googlables » et explique l’importance de mesurer plutôt le développement des habiletés, comme la pensée critique et la collaboration. Aussi, il explique qu’une voix et un choix sont offerts aux élèves dans leur mode d’évaluation, ce qui constitue une motivation importante. Bien sûr, ce ne sont pas tous les enseignants qui adhèrent aussi facilement à cette nouvelle façon de voir les choses! Le chemin se fait lentement, mais sûrement!

Écoutez l’entretien au complet pour en apprendre plus également sur le domaine d’apprentissage « modern learning », du York Region District School Board, et de l’importance accordée à la rétroaction (« effective feedback ») en cours d’apprentissage.

 

Écoutez ici!

Marc-André Girard s’entretient avec Todd Taylor
Enseignant ressource en litérattie numérique au YRDSB

Télécharger (format .mp3)

 

Psst!

La baladodiffusion peut être téléchargée comme on télécharge un morceau de musique, puis écoutée dans la voiture, par exemple, en se rendant au travail le matin ou au retour à la maison!

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire