Un CréaCamp c’est bien, mais quatre c’est mieux!

La formule CréaCamp me permet d’aller chercher de la formation continue de façon spécifique et de prendre un pas de recul pour ensuite revenir en classe dynamisée, inspirée en encore plus compétente.

Par Vicky Veilleux, École Sacré-Cœur de Gracefield

Dans notre milieu, nous avons une problématique de décrochage scolaire et ce dès la 2e année du secondaire. Pour pallier cet enjeu, l’équipe d’enseignants a décidé de faire autrement en libérant de la place dans la grille-horaire pour un laboratoire créatif. Un après-midi par semaine pour faire vivre de belles réussites à la fine pointe de la technologie à nos jeunes. Or tout était à bâtir… et c’est à ce moment que les CréaCamp sont arrivés dans ma vie de pédagogue. 

Pour nous donner une idée de ce que pouvait être un laboratoire créatif, j’ai participé au nom de mon équipe à mon premier CréaCamp à Ottawa en février 2019. J’ai participé à une thématique sur la ludification de l’enseignement et j’ai pu profiter d’un conseiller pédagogique en créativité, innovation et entrepreneuriat pendant plus d’une heure. Il m’a aidée à bâti ce à quoi pourrait ressembler le nouveau cours à mon école. J’ai fait un rapport à mon équipe et nous sommes allés de l’avant avec ces idées. 

Par la suite, j’ai participé à mon deuxième CréaCamp, en choisissant la thématique sur la classe flexible. En effet, mon équipe avait décidé d’aménager ce type de classe dans notre nouveau laboratoire créatif. Le CréaCamp de Saint-Lambert m’a donc permis, le temps d’une journée, d’aller chercher assez d’information et de ressources pour concrétiser ce projet en connaissance de cause et en ayant de bonnes intentions pédagogiques fondées. 

Mes troisième et quatrième CréaCamps m’ont permis d’aller chercher les notions et les connaissances de base pour l’utilisation du numérique, plus spécifiquement sur les robots. Avec le Plan d’action numérique en éducation, une belle flotte de robots est arrivée dans notre établissement. En deux jours, j’ai pu me familiariser avec la plupart d’entre eux et même, avec l’aide d’un conseiller pédagogique du RÉCIT, faire une ébauche de planification à moyen terme.

Ce que j’aime des CréaCamp c’est que la journée se déroule un peu comme je l’entends. Je vais chercher ce dont j’ai besoin. Les participants bénéficient aussi d’un temps pour eux, pour exercer leur créativité de pédagogue, chose qui est assez rare dans les autres types de formation. C’est aussi une belle occasion d’échanger entre collègues sur des pratiques et du matériel. En outre, nous sommes accueillis de façon festive, ça donne le goût d’être là (et d’y retourner)! 

Bref, la formule des CréaCamp, c’est efficace, on y fait des apprentissages pertinents et personnalisés et en plus, c’est très plaisant.  Je le recommande à tous ceux qui veulent avoir une formation hors de l’ordinaire!