intimidation

Lancement officiel du coffret d’aide aux écoles contre l’intimidation en milieu scolaire de la Fondation Jasmin Roy

La Fondation Jasmin Roy présente un tout nouveau coffret d'aide aux écoles afin d'aider à prévenir et à réduire la violence et l'intimidation. Destiné à toute personne travaillant en milieu scolaire, ce coffret en 2 volets présente une démarche d'élaboration et de mise en œuvre d'un plan d'action facile à réaliser.

L’école Cavelier-De LaSalle récompensée pour ses initiatives en matière de lutte contre l’homophobie

La Fondation Jasmin Roy, en partenariat avec la Banque TD, décerne le prix du Ruban Mauve de lutte contre l'homophobie à l'école secondaire Cavelier-De LaSalle. Le prix se veut une reconnaissance de l'ensemble de ses réalisations et de ses interventions permettant de contrer l'homophobie.

25 et 26 avril – Agir contre l’homophobie et l’intimidation à Boucherville

Les tables nationales de lutte contre l'homophobie du réseau scolaire et du réseau collégial s'unissent pour tenir le 2e colloque Agir contre l'homophobie et l'intimidation, sur le thème « Mon milieu accueille la diversité ».

Un projet scolaire sur l’intimidation fait boule de neige sur les médias sociaux

Odile Désaulnier est une élève de 5e secondaire de la région de Québec. Dans le cadre d’un projet scolaire, elle a mis tout son cœur et son talent dans la réalisation d’une vidéo visant à dénoncer l’intimidation en milieu scolaire, en utilisant la technique du stop motion. Grâce aux médias sociaux, son message est entendu.

De victime à intimidateur

En troisième année, Simon (nom fictif) a changé d’école. Petit nouveau, il a subi différentes moqueries. En cinquième année, Il n’en pouvait plus. «Je me sentais triste, rejeté. J’étais toujours le dernier à être choisi dans une équipe », raconte-t-il. Il s’est mis à s’isoler de manière anormale et à réagir violemment. C’est ce qui a poussé sa mère et la direction de l’école à le questionner pour comprendre ce qui se passait et lui donner des trucs pour s’affirmer. L’école est aussi intervenue auprès des intimidateurs. En septembre, les agresseurs de Simon sont entrés au secondaire. Sa mère a cru que les mauvais jours étaient derrière eux. Erreur. Simon s’est mis à intimider les autres.

La lutte contre l’homophobie à l’école

Dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie, la semaine dernière, une école secondaire a été primée et un nouvel outil pédagogique a été lancé.

Touche pas à mon prof

En 2010, un sondage réalisé par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) indiquait que 85 % des enseignants se disaient victimes de violence psychologique ou verbale. La moitié affirmait avoir été victime de violence physique. La FAE, qui regroupe neuf syndicats de l’enseignement, a donc lancé hier un registre centralisé pour documenter les cas de violence à l’école.

De victime à superhéros contre l’intimidation

En avril dernier, le jeune Maxime Collard, 12 ans, et sa mère, Isabelle Marchand, ont organisé une grande marche à Sorel-Tracy dans le but de dénoncer l’intimidation à l’école. Aujourd’hui, ils recevront tous les deux le prix de la tolérance Paul Gérin-Lajoie, remis par la Fondation de la tolérance.