ANNONCE

Stratégies et outils pour repenser son évaluation

Passer de la théorie au concret pour repenser l’évaluation… cela peut sembler difficile. Laurie Couture, conseillère pédagogique à l’École branchée, propose une stratégie pour aider les enseignants à revoir leurs façons d’évaluer.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Passer de la théorie au concret pour repenser l’évaluation… cela peut sembler difficile. Laurie Couture, conseillère pédagogique à l’École branchée, propose une stratégie pour aider les enseignants à revoir leurs façons d’évaluer. Elle l’a récemment présentée à un groupe d’enseignants du Centre de services scolaire des Affluents.

« Comme enseignant, on n’a pas le choix de produire une note à la fin de l’étape ou de l’année scolaire, mais on a le contrôle sur la façon dont on arrive à formuler cette note », soutient-elle.

Selon elle, l’important est de toujours garder en tête la finalité recherchée (l’intention pédagogique), de bien la communiquer aux élèves (à la fin de cette séquence, vous serez capable de…). En tout temps, le mot-clé devrait être la cohérence : cohérence entre l’objectif d’apprentissage et l’évaluation finale. 

Toute réflexion autour de l’évaluation devrait débuter par la question : Qu’est-ce que je veux que mes élèves apprennent? À partir de la réponse, il est alors possible de construire des objectifs d’apprentissage clairs, précis et atteignables pour les élèves. 

Laurie Couture invite les enseignants à faire preuve de transparence avec les jeunes : « Ils doivent pouvoir se référer aux objectifs en tout temps afin de valider leur niveau de compréhension ». D’ailleurs, elle suggère de présenter des exemples et des contre-exemples de la finalité recherchée, et même de construire la grille d’évaluation avec les élèves afin qu’ils la connaissent bien.  

Collectionner des traces d’apprentissages

Ensuite, la meilleure façon de suivre les apprentissages des élèves est d’amasser des traces en fonction de ce que l’on nomme la triangulation. Il s’agit alors de recueillir un mélange d’observations, de conversations et de productions auprès de chaque élève. La collection de ces traces permettra de porter un jugement plus complet sur la progression de celui-ci. 

« Le résultat à un examen ne devrait pas être la référence pour juger du succès ou de l’échec d’un élève. La triangulation permet à l’enseignant de mieux comprendre comment chacun apprend. Ceux-ci ont aussi la possibilité de démontrer de plusieurs façons ce qu’ils ont appris », indique Laurie. 

Comme une enseignante l’a écrit dans le clavardage lors de la présentation, en parlant des trois volets de la triangulation : « ​​L’avantage des productions, c’est qu’on y est habitué, mais cela demande souvent énormément de temps de correction hors des heures de cours. Le plus grand avantage des conversations et des observations, c’est que c’est zéro travail (ou presque) après le cours et les élèves ne se rendent même pas compte qu’ils sont en évaluation ».

Des stratégies pour appliquer la triangulation

  • Utiliser une grille d’observation à cocher 
  • Donner de la latitude pour les productions des élèves
  • Donner le plus souvent possible l’occasion à l’élève de prendre la parole
  • Utiliser l’autoévaluation et la rétroaction par les pairs

Appliquer la triangulation à l’aide du numérique

Grâce à la multitude d’outils numériques disponibles, il devient plus facile de recueillir des traces d’apprentissage. Au cours de la présentation, Laurie a d’ailleurs proposé quelques-uns de ses coups de cœur. Elle en propose d’autres sur son site Web dédié à l’évaluation

Elle a notamment présenté Talk&Comment, une extension au navigateur Chrome qui permet autant à l’enseignant qu’à l’élève d’enregistrer des messages vocaux. « Cela peut aussi devenir une manière pour l’enseignant de diversifier ses rétroactions. »

Flipgrid, qui permet aussi de recueillir des commentaires audio, et Edpuzzle, qui permet d’insérer des questions à répondre à l’intérieur d’une vidéo, et Google Forms, qui permet de construire des formulaires pour recueillir toutes sortes d’informations auprès des élèves, sont parmi ses favoris.

Également, sur son site Web, Laurie propose un exemple de grille pour consigner les traces d’apprentissage des élèves. Elle reconnaît que cela peut-être un peu plus complexe à partager par la suite que de simples notes. Par contre, les bénéfices pour les élèves sont plus grands que cette contrainte, selon elle.

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :