L’école au cœur de la Stratégie numérique du Québec

Selon Thèrèse Laferrière, il ne fait aucun doute que les écoles québécoises doivent être placées au cœur de la prochaine Stratégie numérique du Québec.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Écrire sur du papier ou sur une tablette, quelles différences?

Des chercheurs s’intéressent aux différences entre l’écriture manuscrite sur papier et sur un écran de tablette, ainsi qu'au meilleur moment d'instaurer les outils numériques dans l'apprentissage de l'écriture. Découvrez où ils en sont dans leurs travaux.

Un guide pratique pour basculer vers l’enseignement à distance en 24 heures

Peut-être l'avez-vous vu circuler récemment sur les réseaux sociaux : une équipe du CSS de la Baie-James a développé et partagé son « Pense-bête » pour guider simplement et concrètement un éventuel basculement en enseignement à distance. Pour en savoir plus sur cet outil de référence, nous avons discuté avec Marc Nolet, personne-ressource au RÉCIT local du CSSBJ.

Des élèves fabriquent leurs lunettes de réalité virtuelle

Des élèves de l’École secondaire L’Horizon ont pu expérimenter la réalité virtuelle pour la première fois cette année.

Margarida Romero : Devenir des créateurs numériques, non plus de simples consommateurs

Dans ce Rendez-vous pédagogique de l’École branchée, Margarida Romero explique pourquoi les élèves du 21e siècle doivent utiliser la technologie pour créer plutôt que de se contenter de l’utiliser comme consommateur.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Inondations 2020 : qu’en est-il de la situation?

Chaque printemps, les inondations font vivre à plusieurs citoyens des heures angoissantes. Voyons pourquoi ces phénomènes naturels peuvent avoir d’importantes conséquences sur divers aspects de notre société.

Bombardier : que reste-t-il de ce fleuron québécois? 

Bombardier fait parler d’elle depuis plusieurs mois, mais les dernières semaines ont été hautes en rebondissements, surtout pour deux acteurs importants de son «catalogue» : Bombardier Transport et les avions du programme A220 (autrefois C Series). Regards sur les tenants et aboutissants de la restructuration de cette entreprise québécoise.

L’autonomie, ça s’enseigne?

On entend souvent dire que les élèves manquent d’autonomie pour accomplir certaines tâches ou encore qu’il est important de développer chez eux l’autonomie. Mais qu’est-ce que l’autonomie? Est-ce un comportement qui évolue avec l’âge? Est-ce que ça s’enseigne? Comment y arriver? Comment la mesurer?

L’École branchée en Belgique : Engagement et ludification des apprentissages à l’École du Futur

Du 25 au 30 novembre, notre éditrice s'est rendue en France et en Belgique. Dans cette série d’articles, elle vous partage ses découvertes pédagogiques et ses rencontres inspirantes.

Selon Thèrèse Laferrière, il ne fait aucun doute que les écoles québécoises doivent être placées au cœur de la prochaine Stratégie numérique du Québec. Elle est venue l’exprimer lors du Rendez-vous numériques du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) qui s’est tenu à Québec la semaine dernière.

Ce Rendez-vous numériques de Québec était une étape de la consultation citoyenne entreprise par le MESI dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie numérique du Québec, qui s’est arrêtée et s’arrêtera dans quelques villes québécoises.

La journée a débuté avec une table ronde. Bien connu dans le domaine de l’utilisation des technologies à l’école, notamment avec l’École éloignée en réseau, Thérèse Laferrière,  directrice du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire à l’Université Laval, y participaient avec Stéphane Roche, vice-doyen à la recherche à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval et Pierre-Luc Lachance, directeur général de Québec Numérique .

D’entrée de jeu, les participants se sont montrés sans équivoque: il devient urgent d’agir, cela fait trop longtemps que nous discourons sur les façons de donner un élan numérique/technologique au Québec. Chacun y est allé de ses suggestions.

Selon Mme Laferrière, une vaste campagne de sensibilisation pour valoriser l’importance d’agir et d’aller de l’avant avec le numérique devrait être mise sur pied. De plus, elle est convaincue que les enseignants doivent être engagés dans le mouvement afin de les amener à placer de plus en plus leurs élèves en action dans le numérique.

Parmi les autres suggestions des panelistes : assurer la couverture de l’ensemble du territoire québécois avec l’Internet haute vitesse et la mise en place d’une sorte de Permis numérique, avec un formation que les gens pourraient suivre volontairement (à l’image du permis de conduire dont la formation est accessible à tous ceux qui le désirent, sans être obligatoire).

Les panelistes étaient d’accord pour dire que le véritable passage au numérique se fera par l’engagement des citoyens, par une évangélisation qui sera faite par ceux qui y croient vraiment, par le regroupement de gens convaincus qui deviendront des références. La force du réseau agira.

Mme Laferrière a d’ailleurs insisté à quelques reprises sur l’importance de se regrouper et de collaborer, notamment au niveau de la création des contenus. Elle a même déploré le fait que le réflexe de co-création ne soit pas encore assez présent dans le milieu de l’éducation (production de manuels, cours en ligne…).

Le mot de la fin revient à M. Roche : « Il faut arrêter de voir le numérique comme quelque chose qui pose problème et le considérer comme quelque chose qui nous aide à nous développer. Il n’en tient qu’à nous de le mettre en place. Nous pourrions y arriver que si on met en synergie toutes les forces (éducation, public, privé, citoyen). Le numérique ne peut être un embrayeur de société si on ne fait pas fonctionner les quatre ensembles. Il faut arrêter d’être en réaction face à des événements ».

Pour un résumé plus complet de la table ronde : Une stratégie numérique pour le Québec

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication et en journalisme, Martine a été journaliste indépendante pour différents journaux et magazines de la région de Québec, assurant notamment le rôle de rédactrice en chef pendant quelques années à l'École branchée dans les années 2000. Elle a alors pris conscience du rôle important de la technologie dans la société actuelle. Elle poursuivi sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la transformation numérique gouvernementale. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Vous avez quelques minutes pour nous aider?

Voici le sondage à nos lecteurs que nous menons présentement!