Classé dans :

Le sport scolaire et les activités artistiques en milieu scolaire en péril

Dans cette lettre ouverte, David Bowles, président de la Fédération des établissements d’enseignement privé, demande aux ministres Charest et Roberge de permettre aux activités culturelles et sportives scolaires d’aller de l’avant, dans le respect des règles sanitaires imposées par la direction de la santé publique. « Non seulement les risques d’éclosion y seront moindres, mais la motivation et la persévérance scolaire de nos enfants sont en jeu dans un contexte déjà fragilisé par la pandémie. »
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

2 idées pour dynamiser votre enseignement

L’ASTROLab du Mont-Mégantic propose d'inviter virtuellement un professionnel dans votre classe! Pour sa part, il offre des séances d’animation gratuites d’une durée de 45 minutes aux groupes scolaires de tous les niveaux, directement à partir du tableau blanc interactif. Un reportage commandité sur une offre d'activité à ne pas manquer!

Formation à distance : le rendez-vous de l’automne

L’Université TÉLUQ invite les enseignants aux Journées du numérique en enseignement supérieur et aux Trophées du numérique, d'excellentes occasions de partager les expériences vécues au cours des derniers mois à travers le Québec et d’en apprendre davantage sur plusieurs aspects de la FAD.

Quelles différences entre pédagogies alternatives et classiques?

De nombreux parents font pour leurs enfants le choix d’écoles alternatives proposant une éducation différente. Pensons à Montessori, Freinet, Steiner... Quelles sont les différences entre ces pédagogies alternatives et les méthodes d’enseignement classiques? Comment le numérique peut-il aider à mettre en place les meilleurs principes de chacune au service de tous? Voici différentes idées à ce sujet. [Reportage commandité par Preply]

$é$am3 0uvr3*to1 – ou comment se prémunir des cyberpirates

Adoptons-nous des réflexes sécuritaires dans toutes nos actions en ligne? Au quotidien, la tentation d’y aller « vite fait » est parfois forte, mais comporte aussi des dangers bien réels. Le CADRE21 propose une nouvelle formation en ligne et vous indique combien de temps il faudra pour déchiffrer votre mot de passe! f640;

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Projets particuliers, concentrations et activités parascolaires – Une approche prudente et mesurée pour permettre aux jeunes de renouer avec leurs passions à l’école

Communiqué du MEES : À compter du 14 septembre prochain, l'offre d'activités parascolaires, de concentrations et de projets particuliers, y compris les programmes Sport-études, Arts-études et le sport interscolaire, pourra être déployée de façon sécuritaire au sein du réseau scolaire. Rappelons que ces activités étaient déjà offertes dans plusieurs centres de services, moyennant le respect des groupes stables fermés.

Super bowl : des occasions pédagogiques!

Plusieurs enseignants adorent se servir de l’actualité pour réviser des notions. Voici quelques idées toutes simples pour vos fans de foot-ball américain, au lendemain de la victoire des Chiefs, équipe dans laquelle joue le Québécois Laurent Duvernay-Tardif!

Le racisme dans le sport : d’hier à aujourd’hui

Le 23 février 2019, une scène à caractère raciale a eu lieu à l'aréna de Saint-Jérôme lors d'une partie de hockey de la Ligue nord-américaine. En effet, Jonathan Diaby, défenseur pour les Marquis de Jonquière, ainsi que des membres de sa famille réunis dans les gradins, ont été victimes d'insultes raciales insistantes, si bien que le hockeyeur a dû quitter la glace et aller retrouver ses proches pour que ceux-ci quittent l'aréna en toute sécurité. Regard sur le phénomène du racisme dans le sport.

Vivez les jeux paralympiques de Rio en classe avec le soutien du Comité paralympique canadien

Si les derniers Jeux Olympiques d’été se sont déroulés hors de la période scolaire, ce n’est pas le cas du volet paralympique! Ce sera l’occasion d’aborder de multiples sujets avec les élèves, et le Comité paralympique canadien propose à cet effet des activités pédagogiques adaptées.

À titre de président de la Fédération des établissements d’enseignement privé et de directeur général d’un Collège très axé sur la pratique du sport et des arts, je désire exprimer au nom de plusieurs de nos membres notre incompréhension et notre désaccord quant aux nouvelles directives du ministère de l’Éducation mettant en péril le sport scolaire, ainsi que les activités parascolaires artistiques et culturelles au Québec, alors que la pratique du sport civil et de ces activités culturelles est permise dans un cadre civil et municipal.

Tout d’abord, mentionnons que l’existence même de tels programmes dans les écoles est basée non seulement sur les saines habitudes de vie, mais aussi sur la motivation et la persévérance scolaire. L’objectif du sport scolaire, par exemple, est de soutenir la persévérance scolaire de jeunes sportifs qui pourraient être tentés de décrocher si la pratique du sport n’était pas possible. La coopération entre les entraîneurs, les enseignants et les directions d’école représente une condition gagnante pour encourager les jeunes à fournir un effort soutenu sur le plan académique.

Dans un tel contexte, nous ne comprenons pas comment la pratique du sport et des activités culturelles scolaire pourrait être traitée différemment de ce qui est offert au civil et au municipal. Par exemple, les jeunes d’une équipe scolaire proviennent tous de la même école et sont encadrés par des animateurs, des entraîneurs et des professionnels qui s’assurent du respect des consignes des règles sanitaires imposées aux différentes fédérations sportives et aux milieux artistiques. Si une éclosion avait lieu à l’intérieur d’une équipe scolaire, par exemple, nous pourrions facilement identifier les contacts et confiner l’équipe au besoin. Si une éclosion avait lieu dans une équipe civile, avec des joueurs pouvant provenir de cinq à dix écoles différentes, la situation pourrait s’avérer plus problématique. De plus, il est important de comprendre que l’interdiction d’activités sportives et culturelles à l’école poussera les athlètes et les artistes vers le civil en plus grand nombre, multipliant les risques d’éclosion sur un plus grand territoire.

Nous demandons aux ministres Charest et Roberge de permettre aux activités culturelles et sportives scolaires d’aller de l’avant, dans le respect des règles sanitaires imposées par la direction de la santé publique. Non seulement les risques d’éclosion y seront moindres, mais la motivation et la persévérance scolaire de nos enfants sont en jeu dans un contexte déjà fragilisé par la pandémie.

David Bowles
Président

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Quelques annonces

Publiez un texte vous aussi!

Nos lecteurs adorent lire sur ce qui se passe dans la vie des enseignant(e)s (et nous aussi!)! Prenez le clavier et faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées, trucs et astuces via nos sections Opinion et Témoignages! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.