Qui a peur des TIC?

Les Technologies d’information et de communication (TIC) sont en plein développement et manquent à la formation des enseignants, déplorent les enseignantes Mélanie Couture et Anne-Sophie Charland. Pour initier leurs collègues qui craignent d’utiliser leur tableau blanc interactif, elles ont présenté des solutions faciles à mettre en place, au congrès de l’Association québécoise des enseignants en Univers social.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Yannick Bergeron : Un prof complètement fou… des sciences!

Rendre les sciences intéressantes à chaque élève de sa classe : voilà la mission que se donne l’enseignant Yannick Bergeron, du Collège St-Jean-Vianney à Montréal. Afin de partager sa passion pour les sciences physiques et la chimie, il sera l’invité d’honneur à la 12e édition de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » qui se tiendra le samedi 19 février à l’École de technologie supérieure à Montréal.

Les livres adaptés maintenant téléchargeables à la BanQ

Le livre adapté se taille une place de plus en plus importante à la Bibliothèque nationale et archives du Québec (BanQ). En effet, le Service québécois du livre adapté (SQLA) a décidé d’ouvrir sa collection non seulement aux usagers ayant une déficience visuelle, mais à tous ceux qui ont une condition causant des difficultés avec la lecture.

Sociétés et territoires, un outil branché pour enseigner l’Univers social

Face au manque de manuels destinés aux classes de géographie et d’histoire de niveau primaire, de plus en plus d’enseignants se tournent vers les ressources en ligne. En effet, on peut trouver gratuitement sur Internet des situations d’apprentissage adaptées aux cours d’Univers social qui comportent des images et des vidéos… Idéal pour un tableau blanc interactif!

Allô prof se renouvelle

Avec le nouveau site d’Allô prof, il n’existe plus d’excuses pour ne pas faire ses devoirs! Ce service gratuit, disponible depuis une dizaine d’années, a fait peau neuve. En plus des services d’aide par téléphone, de ses cyberclasses, de ses forums d’explications et de sa bibliothèque virtuelle, Allô prof offre maintenant des capsules vidéo ainsi que des jeux et exercices interactifs.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Mars : mois de la nutrition

Chaque année, au mois de mars, les diététistes du Canada se mobilisent pour conscientiser la population sur la qualité des aliments qu’ils consomment au quotidien.

Technologies, programmation et projets innovants avec Manon Légaré

Enseignante à l’école les Prés-Verts, Manon Légaré contribue depuis plusieurs années à l’intégration des TIC au primaire.

Une nouvelle association entre TECHNOCompétences et Mon Avenir Ti pour sensibiliser plus de jeunes aux carrières en technologies

TECHNOCompétences s’associe à Mon Avenir Ti pour organiser les Visites technos au secondaire dans la région de la Capitale-Nationale.

Transformez un écran plat en tablette Android

Les tablettes et les tableaux interactifs ont fait leur place en éducation. Leur cout d’acquisition et d’entretien pose cependant des défis dans certains milieux. Plusieurs seront donc heureux de connaitre cette nouvelle possibilité de transformer un téléviseur ou un moniteur à écran plat en tablette ou tableau interactif!

Les Technologies d’information et de communication (TIC) sont en plein développement et manquent à la formation des enseignants, déplorent les enseignantes Mélanie Couture et Anne-Sophie Charland. Pour initier leurs collègues qui craignent d’utiliser leur tableau blanc interactif, elles ont présenté des solutions faciles à mettre en place, au congrès de l’Association québécoise des enseignants en Univers social.

« Le point de départ devrait être l’auto-évaluation : de quoi ai-je peur, avec quels programmes suis-je confortable ? », commence Mélanie Couture, qui enseigne en immersion française. Il faut, à partir de ses réponses, que l’enseignant se fixe des objectifs d’apprentissage précis. Par exemple, est-ce qu’un prof hésite à utiliser le tableau blanc en classe parce qu’il n’a pas confiance en ses habiletés à trouver du contenu sur Internet? Dans ce cas, un cours de mise à niveau s’impose. Si c’est plutôt parce que les applications utilisées avec le TBI sont sont trop complexes, il peut plutôt consulter ses collègues qui sont familiers avec les applications du tableau.

Pour Anne-Sophie Charland, qui se définit elle-même comme une débutante dans l’utilisation de technologies en classe, les TIC peuvent constituer une surcharge de travail si l’enseignant ne sait pas s’y prendre. « Je ne suis pas experte des outils technologiques, explique-t-elle. Si un problème survient pendant une activité en classe, je ne saurai probablement pas comment le régler! Il faut bien choisir les programmes qu’on exploite ; ainsi, on s’en sort mieux s’il y a un bogue. »

Car les bogues et gels d’écrans ne sont pas impossibles, observent les deux enseignantes. Même s’il ne faut pas tout connaître des ordinateurs, il faut que le professeur puisse réagir à certaines situations sans paniquer: quand une image n’apparaît pas au bon endroit, que le fichier est introuvable, ou que l’ordinateur doit être redémarré, par exemple.

Mais le savoir-faire en matière de TIC est profitable, croient les deux enseignantes. « Le portail de l’école permet de partager le calendrier scolaire avec les parents et de leur communiquer les progrès de l’enfant, décrit Mélanie Couture. Je l’utilise aussi pour mettre en valeur certains jeux éducatifs que je choisis. » Le portail permet de publier tout ce qui est distribué en classe. Ainsi, si un élève a perdu une feuille, il peut la réimprimer chez lui. Les étudiants peuvent aussi faire le devoir directement sur le portail, ce qui permet d’économiser le papier.

Anne-Sophie Charland, pour sa part, constate qu’elle a grandement bénéficié de son apprentissage des TIC. « Beaucoup de matériel est disponible gratuitement sur le Web. Des activités sont déjà prêtes, et accessibles même pour ceux qui ne sont pas des pros de l’ordinateur», explique-t-elle. Les commissions scolaires offrent des ressources aux enseignants qui souhaitent développer des habiletés en TIC ; mais encore, la solution la plus efficace est de se tourner vers les élèves. « Demandez leur aide! disent Couture et Charland. Les jeunes connaissent les TIC : faites-en vos alliés, pour apprendre à les utiliser. »

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!