Médias-Jeunes 2010 a connu un vif succès!

L’Alliance Médias Jeunesse a accueilli près de 200 professionnels de la production jeunesse à l’occasion de la conférence Médias-Jeunes qui se tenait les 18-19 novembre à Montréal. Les thèmes ont exploré des facettes variées de la production jeunesse sur tous les écrans : l’avenir de l’animation jeunesse au Québec; les façons de communiquer des messages positifs aux jeunes; la mort annoncée de la télévision et la migration des auditoires vers les nouvelles plateformes.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

L’Alliance Médias Jeunesse (nouveau nom de l’Alliance pour l’enfant et la télévision) a accueilli près de 200 professionnels de la production jeunesse à l’occasion de la conférence Médias-Jeunes qui se tenait les 18-19 novembre à Montréal. Les thèmes ont exploré des facettes variées de la production jeunesse sur tous les écrans : l’avenir de l’animation jeunesse au Québec; les façons de communiquer des messages positifs aux jeunes; la mort annoncée de la télévision et la migration des auditoires vers les nouvelles plateformes.

Pour explorer les multiples façons de transmettre des messages positifs aux préados et adolescents à travers les contenus sur différents médias, un panel réunissait des spécialistes en psychologie, en éducation, en développement de jeux vidéo ou de campagne multiplateforme. Beaucoup d’idées et de suggestions alimenteront la réflexion des créateurs de ce type de production.

D’autres études, présentées par Nielsen et Shaw Rocket Fund, ont su rassurer le public à l’effet que la télévision n’est pas en train de disparaître! Les jeunes l’écoutent encore beaucoup et ce média domine toujours en nombre d’heures pour ce public. Toutefois, l’importance de l’Internet doit être prise en compte dans l’évolution des habitudes d’accès aux contenus.

L’Alliance Médias Jeunesse (AMJ) s’emploie à enrichir la vie des enfants et adolescents canadiens en contribuant à améliorer le contenu qui leur est destiné sur tous les écrans. L’Alliance entreprend également des recherches dans le but de mieux comprendre l’impact des médias sur les jeunes. Enfin, l’Alliance Médias Jeunesse intervient auprès des gouvernements et cherche à susciter l’intérêt pour les dossiers touchant la production sur écran destinée aux jeunes canadiens.

Source: communiqué

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :