Le numérique et le modèle de réponse à l’intervention (RAI) au service d’une éducation inclusive

mis à jour le :

À l’occasion du 37e colloque de l’AQUOPS en avril 2019, nous avons rencontré Nadine Martel-Octeau, du service local du RÉCIT de la commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, qui nous parle de l’usage du numérique dans la mise en oeuvre de la réponse à l’intervention (RAI).

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

La réponse à l’intervention (RAI) vise à soutenir les apprentissages et à favoriser la réussite de tous les élèves. Il s’agit d’une démarche à trois niveaux : dans un premier temps, on enseigne à tous les élèves; dans un deuxième temps, on intensifie pour ceux qui ont davantage de difficultés; finalement, on individualise l’enseignement afin d’accompagner les élèves pour qui ça ne fonctionne toujours pas.

Dans cette entrevue, Nadine explique que l’utilisation des outils numériques facilite la mise en oeuvre de la réponse à l’intervention puisque celle-ci repose sur l’analyse de données et se travaille en équipe-école. En effet, il devient plus facile de se partager l’information et de planifier les actions de façon collaborative. Les technologies offrent aussi la possibilité d’intégrer des photos et des enregistrements et d’aller au-delà des données chiffrées.

« Avec la RAI, on agit toujours en prévention afin de soutenir les apprentissages des élèves avant qu’ils ne développent des problèmes » – Nadine Martel-Octeau

On vous invite à écouter cette entrevue pour découvrir comment le numérique peut être mis au service d’une éducation inclusive qui aide chaque élève à rester sur le chemin de la réussite scolaire.

Réalisé avec le soutien de Carrefour Éducation
Carrefour éducation



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!