MOOZOOM, une plateforme qui aide les jeunes à développer les compétences socio-émotionnelles

  • Reportage commandité
Partenaire | Moozoom offre une approche d'enseignement explicite qui plonge les élèves dans un univers fictif à partir duquel ils peuvent créer leur propre histoire et faire des liens avec leur enjeux de tous les jours.
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Publireportage - Sommaire de l’étude entourant la mise à l’essai de Moozoom par le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH).

L’apprentissage et la maîtrise de compétences socio-émotionnelles est non seulement déterminante pour la réussite scolaire des élèves, mais également pour le développement de leur plein potentiel et de leur socialisation. C’est dans cette perspective qu’une démarche collaborative entre le CSSSH, moozoom, le CTREQ, et les chercheuses – Claire Beaumont, professeure titulaire à l’Université Laval, et Line Massé, professeure titulaire à l’Université du Québec à Trois-Rivières, a pris forme en septembre 2020 avec comme objectif la mise à l’essai de la plateforme moozoom dans 3 écoles.

Un an plus tard, il en ressort un rapport destiné au personnel des écoles qui désire explorer une manière d’optimiser l’apprentissage socio-émotionnel dans leur milieu. Consultez la version intégrale du rapport.

Moozoom facilite l’implantation de l’apprentissage socio-émotionnel

La première étape de la mise à l’essai fut à l’élaboration des conditions d’implantation favorables au développement des compétences socio-émotionnelles en milieu scolaire. Parmi celles-ci, il a été jugé qu’une démonstration de moozoom à l’équipe-école était essentielle pour favoriser l’adhésion des membres du personnel. Au niveau des apprentissages, les vidéos de modélisation et autres activités disponibles sur moozoom, ainsi que la simplicité d’utilisation de la plateforme, ont contribué à soutenir l’enseignement explicite des compétences socio-émotionnelles aux élèves. Pour une implantation systémique réussie, la collaboration entre les différents membres du personnels de l’école (professionnels, enseignants, éducateurs au service de garde) a été primordiale.

Le leadership de la direction : un incontournable.

Le leadership de la direction est rapidement apparu comme un incontournable dans le bon déroulement et la réussite de l’implantation de l’apprentissage socio-émotionnel. Une direction d’école souligne à ce titre la cohérence de la plateforme moozoom avec leur plan de réussite. Les écoles quant à elles qui ont réalisé la mise à l’essai de manière universelle (en impliquant l’ensemble du personnel) ont été en mesure de constater un impact positif global plus important sur le bien-être des élèves et la gestion des comportements. Dans la mesure où l’objectif est de développer un langage commun auprès des élèves, il est tout à l’avantage du personnel d’une école d’agir de manière concertée. Les vidéos et les activités de moozoom se sont révélées être un agent liant entre tout ce qui se passe dans la classe, tandis que la flexibilité et la simplicité d’utilisation offerte par la plateforme ont facilité son implantation à l’échelle école.

Une enseignante de l’école Roger LaBrèque du CSSSH a mentionné : « L’utilisation des vidéos rend le tout plus concret que seulement en utilisant la discussion. La plateforme moozoom m’a permis de constater un impact chez les élèves qui étaient plus capables d’introspection. »

Des jeunes qui parlent aux jeunes

À ce jour, ce sont plus de 700 écoles qui ont vu en moozoom un outil pouvant permettre de créer un impact positif sur le mieux-être de leurs élèves. Cette étude met en évidence le potentiel d’une plateforme dont la mission est de simplifier l’apprentissage socio-émotionnel dans les écoles en misant sur une solution à partir de laquelle des jeunes parlent aux jeunes.

Les écoles peuvent obtenir une démonstration en cliquant ici.

Vos commentaires sur cet article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :