Maitriser une technologie, ce n’est pas la comprendre

« Ce n’est parce que les jeunes utilisent la technologie sans arrêt qu’ils la comprennent vraiment », affirme un expert. Au fait, que veut dire « comprendre la technologie »?

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

« Ce n’est parce que les jeunes utilisent la technologie sans arrêt qu’ils la comprennent vraiment », affirme un expert. Au fait, que veut dire « comprendre la technologie »?

La plupart de jeunes que l’on dit de la « génération techno » utilisent principalement la technologie comme moyen de communication. Ils lisent les statuts sur Facebook, publient sur leur compte Twitter, textent leurs amis par SMS. Cependant, selon Akhtar Badshah, directeur des affaires de la communauté globale chez Microsoft, ce n’est pas parce qu’ils sont familiers avec les technologies qu’ils ont les compétences et l’efficacité qui les aideront dans leurs études ou carrières futures.

 

Le site d’information eSchool News consacre un article à ce sujet. Un étudiant universitaire se rappelle avoir commencé à jouer à des jeux vidéo dès l’âge de 3 ans. Pourtant, même s’il utilise Internet quotidiennement via son ordinateur, son téléphone portable ou son iPod, il ne se considère pas comme un pro de la technologie.

 

Il a été initié au principe des bases de données et au design élémentaire de sites Web à l’école secondaire, et à la maîtrise de la frappe au clavier dès le primaire. Il considère que c’est suffisant pour ses besoins. Au quotidien, lorsqu’il a besoin de dépannage informatique, il se réfère à son père ou cherche sur YouTube.

 

Alors, que signifie comprendre la technologie? C’est savoir utiliser la technologie la plus efficace pour répondre à un besoin, savoir utiliser la technologie pour créer.

 

M. Badshah rappelle l’exemple de Salman Khan, qui était encore il y a quelques années un finissant du Massachussetts Institute of Technology. Des membres de sa famille avaient du mal à réaliser un devoir, alors il a fabriqué des capsules vidéo pour les aider. Il savait comment faire. Par la suite, il a fondé la Khan Academy en 2006, un espace d’apprentissage virtuel ouvert à tous. D’ailleurs, on dit que la Khan Academy est l’un des précurseurs du mouvement de classe inversée, dont l’Infobourg a déjà parlé, notamment ici et ici.

 

L’Infobourg vous invite à laisser un commentaire pour exprimer votre explication personnelle de « comprendre la technologie ».

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. En 2021, elle est reçue à l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct