ANNONCE

Les logiciels de reconnaissance et de synthèse vocale en éducation

Les logiciels transformant un texte en message audio et, à l’inverse, un message audio en texte, offrent des possibilités importantes en éducation. Voici des exemples. Le but des logiciels reconnaissance […]

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Les logiciels transformant un texte en message audio et, à l’inverse, un message audio en texte, offrent des possibilités importantes en éducation. Voici des exemples.

Le but des logiciels reconnaissance et de synthèse vocale est simple : conserver le sens d’un message tout en transformant son support. Il est possible depuis longtemps d’écrire des mots sur un ordinateur afin que ce dernier les reconnaisse et les transforme en message audio. Les améliorations des dernières années permettent maintenant aux logiciels de lire des textes et comprendre des narrations complexes tout en respectant la ponctuation. De ce fait, il est maintenant possible de créer une conversion très fidèle.

Certains logiciels font un travail étonnant sur le plan de la conversion de l’écrit vers l’oral. Par exemple, l’application pour iPad Voice Dream et le logiciel WordQ ont vu leurs mérites sur le plan éducatif soulignés. Sur le plan de l’oral vers l’écrit, il existe des logiciels très efficaces, comme le logiciel de reconnaissance vocale Dragon.

Un coup de main important pour certains troubles d’apprentissage

Au niveau de l’apprentissage spécialisé et des troubles d’apprentissage, ces logiciels sont déjà utilisés depuis quelques années avec les élèves. Ils leur sont d’une grande aide, notamment au niveau de la dyslexie, de la dysorthographie et des troubles d’élocution. Par exemple, ils peuvent aider les élèves qui éprouvent des difficultés à lire, à écrire ou à prononcer, par exemple en leur faisant écrire une syllabe, un mot ou une phrase et écouter sa prononciation. Inversement, ils permettent à un élève de prononcer une phrase ou un mot et de voir comment on l’écrit. À ce titre, il est possible de lire le témoignage d’une enseignante américaine qui utilise les logiciels de transcription écrit-oral pour traiter un trouble de dyslexie.

Au Québec, on peut aussi consulter le site Service national du RÉCIT en adaptation scolaire, qui propose information et tutoriels sur ce type d’outil.

Une utilité certaine dans l’apprentissage des langues

Il y a également une utilisation intéressante à envisager au niveau de l’apprentissage des langues. En effet, les logiciels de reconnaissance et de synthèse vocale permettent souvent aussi de traduire un texte dans une autre langue et de le lire. En plus d’apprendre un mot dans une nouvelle langue, cela permet à l’élève d’entendre sa prononciation correcte. Des sites gratuits, comme ImTranslator, permettent de le faire.

Et pourquoi pas, au service de la différenciation

Certains élèves préfèrent apprendre par la lecture, alors que d’autres préfèrent écouter. Les avancées dans les logiciels de transcription permettront probablement bientôt de convertir aisément des notes de cours complexes en format audio, qui pourront être écoutées par les élèves qui le désirent. Il y a fort à parier aussi qu’ils permettront même de transférer un exposé oral en texte et d’en faire la lecture sur une tablette ou une liseuse électronique…

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Dominic Leblanc
Dominic Leblanc
Diplômé en sociologie, Dominic Leblanc est conseiller pédagogique au Service des programmes et du développement pédagogique du Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :