L’école en mouvement : une solution d’avant-garde pour des écoles temporaires

Le designer industriel Charles Godbout et l'architecte Luc Plante sont parmi les finalistes du Concours Alcoa « L'architecture engagée dans nos communautés, une affaire d'aluminium ».
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Flipgrid pour l’apprentissage et la rétroaction

Accessible gratuitement en ligne ou via une application, Flipgrid facilite la réalisation de courtes vidéos et leur partage aux membres d'un groupe. Cette plateforme est utilisée par plus de 20 millions d’enseignants et élèves et est parfois comparée à Instagram ou à Snapchat, mais appliquée à un contexte éducatif.

Créer un jeu d’évasion numérique avec Genially

Genially est un outil en ligne qui permet de réaliser des ressources interactives sous forme d’images, de posters, de cartes ou même de mini sites. Cette formation permet de s'initier à l'outil en débutant la création d'un jeu d'évasion.

Et si on changeait l’école? Un forum sur l’école de demain en webdiffusion

Le 24 septembre prochain aura lieu à Paris l’événement « Et si on changeait l’école? », auquel on pourra assister de partout en webdiffusion. Destiné aussi bien aux parents qu’aux professionnels de l’éducation, ce rendez-vous donnera la parole aux pionniers de l’école de demain, à ceux qui, sur le terrain innovent et expérimentent pour faire évoluer la pratique pédagogique.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

La semaine en rafale

C'est vendredi, voici quelques brèves! On y parle du prochain E-colloque du CSSMB, de Novascience pour financer vos (grands!) projets, d'un FabLab pour jeunes autochtones, de Profweb qui joint Collecto et d'un nouveau dossier sur enseigner et apprendre avec le numérique par le RIRE. Cette semaine, ce n'est pas un GIF de chat, mais bien de lapins qui conclut le tout! 🙂 Bonne fin de semaine!

La semaine en rafale

C'est vendredi, voici quelques brèves! On y parle de 71 idées pour enseigner et apprendre à distance; des scénarios de l'AQUOPS pour son prochain colloque; d'Anaïs Favron, de la session de transfert de l'École en réseau; de la Twictée, d'autonomie professionnelle chez l'enseignant innovant, de données d’apprentissage et soutien pédagogique, des avantages des écoles ayant déjà pris un virage numérique en cas de confinement, d'enjeux pour les familles et écoles francophones hors-Québec... Et on termine par un GIF de chat pour vous souhaiter bonne fin de semaine!

La semaine en rafale

C'est vendredi, voici quelques brèves de la semaine! iPad 1 pour 1 au CSS du Lac-Témiscamingue, 30 % des parents d'enfants du primaire penchent pour l'enseignement à distance à Toronto, une web-série pour vivre l’expérience des portes ouvertes dans un collège, 7 façons de faire aimer la lecture aux enfants, offre d'ateliers de l'École en réseau pour le préscolaire et le primaire, France : L'Éducation nationale veut développer et certifier les compétences numériques des élèves à l'aide de l'outil Pix. Bonne fin de semaine!

Semaine en rafale

C'est vendredi, voici les brèves de la semaine! On parle de : magazines d'automne, rentrée du RÉCIT, croquinote, appel à projets France-Québec, ressources pour l'enseignement à distance, report du congrès de la SPHQ, Panier bleu Beaubois, écocitoyenneté et rentrée d'EscouadeEdu!

Le designer industriel Charles Godbout et l’architecte Luc Plante sont parmi les finalistes du Concours Alcoa « L’architecture engagée dans nos communautés, une affaire d’aluminium ».

Leur projet d’école temporaire modulaire et démontable propose une solution d’avant-garde qui offre à la fois un environnement sain, stimulant et ludique pour les enfants et les enseignants pendant les rénovations d’écoles. Leur proposition fait partie de cinq projets d’architecte qui incarnent l’idée d’une utilisation judicieuse de l’aluminium en architecture durable, mobile ou permanente, et pourrait se mériter le Grand prix du public.

Le contexte du projet

Il est de notoriété publique que l’état de vétusté de très nombreuses écoles au Québec pose un problème majeur. Plusieurs établissements doivent faire l’objet de décontamination, de rénovation, d’agrandissement ou de reconstruction. Parmi les enjeux, la re-localisation des élèves durant les travaux, qui peuvent s’échelonner sur une longue période, vient rajouter à la complexité de la logistique entourant cette problématique.

Le fait de déraciner les écoliers de leur communauté pour les caser dans des bâtiments souvent non adaptés, comme d’anciens édifices administratifs ou autres, prive les enfants d’un environnement stimulant pendant une période cruciale de leur développement, sans compter le transport supplémentaire que cela occasionne.

Le concept

L’école en mouvement propose une solution d’avant-garde sur le plan architectural basée sur la juxtaposition de modules préfabriqués en aluminium afin de créer des écoles temporaires offrant un cadre de vie dynamique dans un environnement sain.

L’approche de design et d’ingénierie de ces modules comprenant les classes, la cafétéria, les bureaux et le bloc sanitaire mise stratégiquement sur les propriétés intrinsèques de l’aluminium qui permet de réaliser des structures performantes entièrement modulaires, démontables, re-localisables et éco-responsable, ce qui leur confère en plus l’avantage d’une très longue durée de vie utile.

Axés sur une vision moderne de l’enseignement, ces espaces à aires ouvertes privilégient notamment la qualité de la lumière, de l’aération et de l’acoustique ainsi que la polyvalence d’aménagement.

Un environnement ludique et interactif

Le bardage extérieur des modules est constitué d’un ensemble de petits volets en aluminium qui, agissant comme des pare-soleils, s’ouvrent et se referment pour réguler l’entrée de la lumière et contrôler les gains de chaleur selon l’orientation du bâtiment et/ou la saison, en plus de calibrer le niveau d’intimité souhaité.

Lors de séances créatives encadrées par les enseignants, les écoliers auront le loisir de s’amuser eux-mêmes à varier l’apparence extérieure de leur école. À partir du principe d’ouverture des volets, ils pourront proposer tout un univers chromatique en créant une variété de motifs aléatoires ou rythmiques selon l’inspiration.

Cette interactivité, conçue comme une forme d’art cinétique, laisse libre cours à l’appropriation du lieu par les enfants et contribue à stimuler leur appartenance au milieu scolaire, surtout en période de transition.

GRAND PRIX DU PUBLIC: Votez en ligne pour L’École en mouvement.

 

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

École branchée
École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Vous avez quelques minutes pour nous aider?

Voici le sondage à nos lecteurs que nous menons présentement!