Le biais de confirmation : levier de désinformation en temps de crise sanitaire

Paru le

 

Dans le cadre de la série « Comment fabrique-t-on de l’information », fruit d’une collaboration entre l’Agence Science-Presse et l’École branchée, nous nous intéressons aujourd’hui au biais de confirmation. Le biais de confirmation désigne la tendance à interpréter les informations de manière à confirmer nos croyances et nos opinions existantes. Il fait partie de la grande famille des biais cognitifs, ces raccourcis qu’effectue notre cerveau et qui sont susceptibles de nous induire en erreur.

Pourquoi sommes-nous portés à croire les fausses nouvelles? Ce n’est certainement pas parce que nous ne sommes pas intelligents ou allumés! En fait, la faute revient en grande partie… à notre cerveau. Nous nous devons alors de développer les bons réflexes pour contourner le biais de confirmation et être en mesure d’exercer notre jugement critique en tout temps. Malheureusement, le biais de confirmation est un levier puissant de désinformation, de polarisation et même de radicalisation. La crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois amplifie ces phénomènes et divise de plus en plus la population :

« Quand le nombre de cas est faible ou en baisse, le militant sanitaire y verra la preuve du bien-fondé des mesures, le coronasceptique dira qu’elles sont désormais inutiles. Quand les cas sont en hausse, les uns réclament des mesures plus musclées, les autres y voient la preuve qu’elles ne fonctionnent pas. Avec pour résultat que nous avançons dans cette deuxième vague et dans une éventuelle troisième en rangs destinés à devenir de plus en plus dispersés. »

Le Journal de Montréal, 14 octobre 2020

Tu peux télécharger juste ici une infographie pour te rappeler les bons réflexes à adopter pour contourner ce raccourci mental par excellence qu’est le bais de confirmation.

Ton défi

Visionne cette capsule de l’humoriste Louis T. qui vulgarise très bien ce qu’est un biais de confirmation :

Louis T., 7 septembre 2020

Réfléchis au réflexe que tu as quand tu lis une nouvelle sur ton réseau social favori. Est-ce que tu crois cette nouvelle parce qu’elle te semble véridique et fiable ou parce qu’elle te fait sentir bien?


 
Cliquez sur les titres de sections pour les afficher!
PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Disciplines et niveaux visés

-ECR (3e cycle du primaire)
Thème : des personnes membres de la société
• Expliquer comment les membres d’une société exercent une influence les uns sur les autres.

-ECR (1er cycle du secondaire)
Thème : l’autonomie
• Favoriser les conditions de l’autonomie : le jugement critique, le bon sens, la responsabilité morale, la capacité de choisir, l’authenticité, etc.

Dimensions de la compétence numérique ciblées

  • Développer et mobiliser sa culture informationnelle
  • Exploiter le potentiel du numérique pour l’apprentissage
  • Développer sa pensée critique à l’égard du numérique
  • Produire du contenu avec le numérique
  • Innover et faire preuve de créativité avec le numérique

Outils numériques suggérés

  • Pour réfléchir et réagir: Mentimeter
  • Pour dessiner un croquis-note : Tayasui Sketches ou Paper
  • Pour créer une infographie : Canva

Intention pédagogique du guide

Au terme de ces activités, l’élève sera en mesure de reconnaître ses propres biais cognitifs et de se servir d’outils pour les contourner.

Objectifs des activités

  • Réfléchir sur les conséquences d’utiliser les médias sociaux pour s’informer.
  • Élaborer un croquis-note pour définir le portrait de sa bulle informationnelle.
  • Créer une infographie qui met de l’avant les bonnes pratiques pour réussir à sortir de sa bulle
    informationnelle.
SUGGESTIONS D’ACTIVITÉS

À travers huit fiches pédagogiques, les élèves seront amenés à se placer dans la peau d’un journaliste et à réaliser des activités créées spécialement pour les éclairer sur diverses facettes de la production de l’information à l’ère des réseaux sociaux. La conception des différentes fiches pédagogiques a été rendue possible grâce à la collaboration entre l’Agence Science-Presse et l’École branchée. Chaque fiche renferme une partie théorique sur un sujet précis touchant la production d’information, en plus d’activités qui tendent à développer diverses compétences disciplinaires et numériques chez l’élève.

Vous aurez accès aux autres fiches de la série dans la section « Pour aller plus loin ».

POUR ALLER PLUS LOIN

Fiche #1 : Information vs opinion

Fiche #2 : Comment reconnaître un site d’information fiable

Fiche #3 : Les sources journalistiques


Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Fiables ou pas? Comment identifier les sources journalistiques crédibles

Dans le cadre de la série « Comment fabrique-t-on de l’information », fruit d'une collaboration entre l'Agence Science-Presse et l'École branchée, nous nous intéressons aujourd’hui aux sources journalistiques. Zoom sur ceux et celles qui font bouger les choses et qui changent le monde, un scoop à la fois.

L’Émeute de 1918 à Québec

Le 1er avril 1918, une manifestation contre la conscription, dans la Basse-Ville de Québec, tourne à l’émeute. La forte présence militaire dans la ville n’aide pas à calmer la population qui est outrée contre les arrestations, non justifiées, qui se sont déroulées quelques jours plus tôt. Cette manifestation tournera à l’émeute et verra quatre citoyens mourir sous les balles des soldats.

Le lac Atitlán du Petit Prince en péril

Au Guatemala, le lac Atitlán qui a inspiré l’œuvre du Petit Prince d’Antoine Saint-Exupéry, est victime de la pollution humaine. Voyons de plus près pourquoi la principale destination touristique du pays est maintenant en péril.