La formation des enseignants en Finlande : un système unique

On discute de la formation des enseignants en Finlande et du projet Future Classroom Lab, qui vise à repenser les environnements d’apprentissage, avec Sampo Forsström.

Sampo Forsström a enseigné pendant 20 ans auprès des jeunes et des adultes, puis œuvré en formation des maîtres du côté de l’Université Eastern-Finland. Aujourd’hui, il est responsable des écoles de formation des enseignants (teacher training schools).

Qu’est-ce que les écoles de formation?

Un peu comme les hôpitaux universitaires pour les étudiants en médecine, les écoles de formation des enseignants sont des établissements affiliés aux départements d’éducation des universités avec lesquels elles collaborent étroitement. Les futurs enseignants, autant les titulaires (classroom teachers) que les enseignants du secondaire (subject teachers), y réalisent trois des quatre stages obligatoires à leur parcours académique, dont le stage final qui met l’emphase sur le rôle de l’enseignant comme chercheur. En Finlande, tous les enseignants détiennent une maîtrise en éducation et un grand nombre d’entre eux poursuivent même jusqu’au doctorat.

« Nous ne sommes jamais prêts, nous apprenons chaque jour. En Finlande, il est possible pour les enseignants de poursuivre leurs études dans des domaines variés de l’éducation, et ce tout en travaillant en salle de classe » – Sampo Forsström

Future Classroom Lab : vers de nouveaux environnements d’apprentissage

Sampo Forsström est ambassadeur en Finlande pour le projet Future Classroom Lab, une initiative européenne ayant émergé à Bruxelles en 2012 et dont le but est d’améliorer les environnements d’apprentissage, notamment avec l’intégration des technologies de l’information et des communications. Elle le fait en organisant des ateliers et séminaires et en mobilisant les décideurs, les membres de la Commission européenne et les experts éducatifs.

Les forces et les défis du système éducatif finlandais

Dans cette entrevue, Sampo Forsström explique qu’il est toujours à la recherche de moyens pour partager l’expertise de la Finlande en éducation mais également pour apprendre des différents réseaux à travers le monde. Même s’il est reconnu internationalement, le système éducatif finlandais fait lui aussi face à des défis, comme celui de s’adapter à la diversité culturelle qui marque de plus en plus les milieux scolaires. Sampo Forsström souligne également l’importance du cercle de confiance en Finlande qui facilite l’intégration de changements en éducation, comme ce fut le cas avec le nouveau curriculum.

On vous invite à écouter ce balado afin d’en découvrir plus sur le système éducatif et sur la formation des maîtres en Finlande.

Cliquez ici pour écouter le balado. Bonne écoute!


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :



Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction au Collège Durocher Saint-Lambert et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédago-numériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et a traduit quatre ouvrages en technologie de l'éducation chez le même éditeur. Il collabore également à L’École branchée et blogue (magirard.com) sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.