J’ai une idée! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison

Le 12 mai dernier, IDÉE éducation entrepreneuriale présentait « J’ai une idée ! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison », une initiative qui permet aux parents, aux éducatrices en service de garde et aux enseignants de réaliser un projet d’éducation novateur permettant aux jeunes d’expérimenter différents types d’entrepreneuriat.

Comme M. Rino Lévesque, fondateur et leader de l’organisme, le mentionne, l’impact positif de l’entrepreneuriat sur la motivation et l’engagement est indéniable. Idée éducation entrepreneuriale facilite la réalisation d’un projet entrepreneurial, que ce soit à l’école ou à la maison. Il suffit d’une inscription sur le site Web sentreprendrealecole.ca ou sentreprendrealamaison.ca pour que les jeunes puissent découvrir les différents défis à réaliser. Une équipe d’«Édupreneurs» est disponible pour répondre aux questions des jeunes par clavardage et du matériel d’accompagnement est offert pour les guider dans leur démarche. Actuellement, les jeunes peuvent s’initier à l’entrepreneuriat sous 4 thématiques :

#1: Comment soutenir les personnes âgées de notre entourage?

#2: Comment puis-je aider ma famille à s’ajuster?

#3: Que pourrais-tu faire pour participer activement aux repas et à l’alimentation pour toi, ta famille et les autres?

#4: Comment consommer de façon responsable envers notre environnement?

Il est déjà possible de voir certains projets réalisés par des élèves de partout dans la francophonie. Pour vous accompagner, vous pourrez également participer à des causeries virtuelles.

Lors du lancement, M. Carl Ouellet, président de l’Association québécoise du personnel de direction des écoles (AQPDE), nous rappelait que cette période mouvementée que nous traversons demande énormément de résilience et, en même temps, nous invitait à innover et à faire autrement. Pour M. Ouellet, le rôle d’un directeur et d’une directrice d’école est d’offrir aux jeunes et aux équipes-écoles des opportunités pour se développer personnellement et professionnellement. Pour ce faire, il a parlé de l’importance de les soutenir en mettant en place des conditions qui favorisent la mise en oeuvre de projets communs tel que ceux proposés par IDÉE éducation entrepreneuriale. Pour lui, s’entreprendre doit se vivre de façon volontaire et générer du plaisir!

Pour sa part. M. Kévin Roy, président de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ), a profité de ce lancement pour saluer le travail immense du personnel des écoles et des commission scolaires dans le contexte actuel et a souligné l’importance de pouvoir compter les uns sur les autres. Pour lui, cette initiative permet de simplifier la vie des parents et propose des projets concrets qui mettent en pratique les apprentissages des jeunes. Par ailleurs, les parents apprécient les initiatives qui mettent en valeur la créativité et le talent naturel de leurs jeunes.

« La mise sur pied de J’ai une idée ! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison a des objectifs à très court terme afin d’aider à définir le nouveau modèle éducatif, actuellement en alternance entre l’école et la maison, que le Québec se devra d’imaginer et d’adopter dans les prochains mois. Mais nous avons aussi une visée à long terme, pour inscrire ce projet comme un projet de société, où les jeunes d’aujourd’hui seront en mesure de s’entreprendre, de s’engager, d’entreprendre, d’innover et de contribuer au bien collectif au moyen de l’entrepreneuriat conscient », a conclu Jean-Sébastien Reid, directeur principal du projet.


Recevez gratuitement chaque semaine l'École branchée Hebdo pour ne rien manquer de l’actualité pédagogique!



🤩 Vous avez envie de publier vous aussi à l'École branchée? N'hésitez surtout pas! Découvrez ici comment faire!



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!