Innovation pédagogique en français : des possibilités infinies

À l'occasion du REFER 2019, nous avons rencontré Nathalie Couzon et Caroline Duret qui nous parlent d’innovation pédagogique dans l’enseignement du français au secondaire.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Nous avons rencontré Nathalie Couzon, directrice générale du REFER, et Caroline Duret, membre du conseil d’administration. Toutes deux, anciennement professeures de lettres, et aujourd’hui respectivement techno-pédagogue au Collège Letendre (Laval) et chargée d’enseignement à la HEP Vaud (Suisse), nous parlent d’innovation pédagogique dans l’enseignement du français au secondaire.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Nathalie et Caroline entretiennent une collaboration outre-mer depuis presque dix ans. Pour elles, la collaboration ne consiste pas seulement à partager le même projet, mais aussi à construire à partir de données déjà vécues, à s’inspirer d’une idée puis échanger les expériences des uns et des autres afin de s’enrichir mutuellement.

Une démarche d’écriture novatrice

Dans cette entrevue, Nathalie et Caroline présentent un projet collaboratif qui a consisté à proposer une réécriture actualisante des Lettres persanes, un roman épistolairede Montesquieu, au cours duquel les élèves ont vécu l’oeuvre de l’intérieur, à la fois en tant que personnages et en tant qu’auteurs. En utilisant la dynamique des réseaux sociaux et les détournant de leur but premier, les élèves ont créé une oeuvre littéraire d’un nouveau genre, représentative de la culture numérique au XXIème siècle.

Changer le rapport des élèves au français

Parmi les nombreuses possibilités d’innovation pédagogique en enseignement du français, Nathalie mentionne le booktubing qui permet de mettre à profit la créativité des élèves et de réinventer la façon d’apprécier un texte à l’ère du numérique. Caroline présente finalement un autre de ses projets, spécialement créé pour le REFER, Wikilogopédia, qui invite les classes de la francophonie à partager et confronter sur Twitter leurs visions des grandes figures de l’Humanité sous la forme de logos les représentant. Cette activité vise, entre autres, l’éducation aux médias et à l’information.

« Ce qui m’a toujours intéressée, c’est de changer le rapport des élèves au français en leur faisant vivre une expérience littéraire. Qu’ils soient capables de maîtriser leur langue afin de rendre compte de cette expérience au monde » – Nathalie Couzon

On vous invite à écouter cette entrevue réalisée dans le cadre du REFER 2019 pour découvrir comment Nathalie et Caroline réinventent le quotidien en s’emparant des outils numériques pour en faire un espace de créations inédites.

Découvrez tous les projets du REFER 2020 et, en vous inscrivant, rejoignez les centaines de classes participantes.

Pour en savoir plus sur le projet des lettres persanes, Carrefour éducation et École branchée présentent cet autre article.

Réalisé avec le soutien de Carrefour Éducation
Carrefour éducation

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée!

Recevez l'École branchée | Hebdo ainsi que la programmation de nos services chaque semaine!



À propos de l'auteur

Stéphanie Dionnehttp://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie Dionne est directrice du développement et des partenariats, animatrice et conférencière. Elle contribue au rayonnement des acteurs du milieu de l'Éducation et de son écosystème. De plus, elle accompagnement les parents, les enseignants et les intervenants dans une mentalité de coéducation afin de permettre aux jeunes de devenir des citoyens épanouis à l'ère du numérique.

Prochaines formations en direct