Finlande : l’accompagnement des enseignants avec le numérique

0

Dans cet entretien audio, Marc-André Girard, de l’École branchée, discute avec Aleksi Komu, conseiller pédagogique TIC à l’école normale de l’Université de Finlande orientale, à Savonlinna (en anglais).

Texte par Alexane Saint-Amant

Les « Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée » sont des entretiens en baladodiffusion avec des acteurs du milieu scolaire d’ici et d’ailleurs. Dans cet épisode, notre collaborateur (et idéateur du concept) Marc-André Girard s’entretient avec Aleksi komu, conseiller pédagogique TIC à l’école normale de l’Université de finlande orientale.

Aleksi vient du monde de l’entreprise et a rejoint le milieu universitaire il y a quatre ans. Il considère que les compétences qu’il a acquises au cours de son parcours en entreprise sont transférables à son rôle de conseiller pédagogique aujourd’hui.

À ses yeux, il est important que les enseignants et futurs enseignants aient accès à des personnes qui les aident à préparer leurs plans de cours en y intégrant l’utilisation des technologies. Et c’est un peu la mission qu’il poursuit. Favoriser un regard sur le futur plutôt que sur le passé.

Parmi ses responsabilités, Aleksi offre des cours personnalisés aux enseignants mais il anime aussi des séances de groupe pour permettre aux enseignants de partager leurs idées et leurs connaissances.

La pédagogie au premier plan

Lorsque les enseignants veulent s’attaquer à des changements de plus grande envergure, Aleksi les accompagne dans leur salle de classe afin de les appuyer au niveau technologique. Ceci afin qu’ils puissent se concentrer sur l’aspect pédagogique avant tout.

En fonction des objectifs des enseignants, Aleksi cherche à leur proposer des outils technologiques adaptés. Il soutient ensuite dans l’intégration de ces nouvelles technologies aux matières scolaires.

Makerspace : pour les petits comme pour les grands

Aleksi explique que les infrastructures n’ont pas changé à la même vitesse que la culture scolaire finlandaise. Les écoles se sont donc retrouvées avec de vieilles salles de classe et peu d’espace pour le travail de groupe et l’apprentissage par projet.

C’est dans cette perspective que plusieurs écoles ont créé des makerspaces favorisant le travail créatif et collaboratif. Dans l’école normale affiliée à l’Université de Finlande orientale, on y retrouve quelque chose pour tous les âges et tous les niveaux de complexité : imprimante 3D, réalité virtuelle et augmentée mais aussi un piano-banane!

T : @aleksikomu

(Appuyez sur le bouton “Play” ci-dessous pour démarrer l’entrevue en anglais!)

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement l'Hebdo de l'École branchée en ligne!



Article précédentMon retour sur le #CréaCamp de Bellechasse
Article suivant La paille de plastique au banc des accusés
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation.Il occupe un poste de direction au Collège Beaubois et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédago-numériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement.En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et a traduit quatre ouvrages en technologie de l'éducation chez le même éditeur. Il collabore également à L’École branchée et blogue (magirard.com) sur les questions relatives à l’éducation.Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.