Fini le stress lié à l’apprentissage des sciences et des maths

0

À l’occasion du CréaCamp du 17 mai à Valcartier, nous avons rencontré l’une des facilitatrices de l’événement, Maude Lamoureux, qui nous parle de stratégies pour réduire l’anxiété associée à l’apprentissage des mathématiques et des sciences.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Maude ouvre cette entrevue en soulignant plusieurs constats issus de la recherche : les mathématiques sont une source de très grande anxiété pour les élèves, les filles sont sous-représentées dans le monde des sciences et des technologies, et celles qui vont développer un sentiment de non-compétence par rapport à ces disciplines le feront avant l’âge de 9 ans. Elle rappelle également que lorsque les élèves qui commencent l’école aujourd’hui entreront sur le marché du travail, ce dernier aura été complètement transformé par les technologies, la robotisation et l’automatisation.

Face à ces constats, l’école primaire peut jouer un rôle important pour casser les perceptions en démarrant dès la maternelle et de façon structurée l’apprentissage des sciences et des mathématiques.

Lors dernier CréaCamp de Valcartier, Maude et sa co-facilitatrice Kim ont insisté sur l’importance d’accorder du temps dans sa planification pédagogique pour que les enfants manipulent en mathématiques et expérimentent en sciences. Elles ont aussi démontré aux participants qu’il est tout-à-fait possible de le faire de façon interdisciplinaire, en exploitant ces matières à partir d’activités qu’ils réalisent déjà.

« Accorder du temps, c’est accorder de la valeur » – Maude Lamoureux

On vous invite à écouter l’entrevue afin de découvrir pourquoi le temps et le droit à l’erreur sont deux ingrédients incontournables qui favorisent la réussite et réduisent l’anxiété des enfants face aux sciences et aux mathématiques.

On vous invite aussi à vous inscrire à une édition CréaCamp de notre programmation 2019 afin de vous donner le temps d’explorer de nouvelles approches pédagogiques!

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement l'Hebdo de l'École branchée en ligne!