Directives ministérielles concernant le coronavirus – 13 mars

Voici la communication transmise aux directions d'établissements d'enseignement par le sous-ministre Eric Blackburn concernant la situation en date du 12 mars 2020.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Québec annonce la fermeture des écoles, cégeps et universités

Le gouvernement du Québec a annoncé officiellement ce matin la fermeture des écoles, des cégeps et des universités pour deux semaines. L’objectif est d’aplatir la courbe de propagation du virus pour que les services de santé puissent s’ajuster.

À retenir : On se lave les mains fréquemment, on tousse dans son coude, on jette ses mouchoirs et… on ne panique pas! 🙂

Alors que plusieurs CS de la région de Montréal avaient annoncé hier leur fermeture en ce vendredi 13 mars, voici la communication qui a été transmise le 12 mars (jeudi) aux directions d’établissements d’enseignement par le sous-ministre Eric Blackburn concernant la situation, telle que partagée par plusieurs commissions scolaires.

Québec, le 12 mars 2020 – AUX DIRIGEANTES ET AUX DIRIGEANTS DES ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT DES RÉSEAUX DE L’ÉDUCATION ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Madame, Monsieur,

La situation actuelle concernant la COVID-19 soulève de grandes préoccupations. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement déclaré, mercredi dernier, le statut de pandémie pour la COVID-19. Afin de limiter la propagation du virus, plusieurs pays imposent déjà des restrictions d’entrée aux voyageurs en provenance de certains territoires. Pour sa part, la priorité du gouvernement du Québec est la santé et la sécurité, non seulement des citoyens et de ses employés, mais également de ceux et celles qui oeuvrent dans ses organisations partenaires, dont la vôtre. Dans ce contexte, le gouvernement du Québec a émis aujourd’hui de nouvelles directives.

Ainsi, dans une perspective préventive et souhaitant protéger les services à la population, les déplacements hors Canada de tous les employés du gouvernement du Québec qui devaient être effectués dans l’exercice de leurs fonctions ne sont plus autorisés à compter de ce jour, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

En cohérence avec cette directive, je vous précise que cette mesure préventive doit être mise en oeuvre dès maintenant dans votre organisation, et ce, dans l’intérêt de toutes les personnes sous votre responsabilité de même que pour le bien-être de la population en général.

Cette mesure s’applique par ailleurs à tous les déplacements en dehors du Canada de vos élèves et étudiants à des fins diverses, notamment les sorties scolaires, les stages, les échanges étudiants, les programmes de mobilité internationale, les compétitions et les colloques.

Parallèlement, je vous demande de surseoir à l’accueil d’étudiants provenant de pays étrangers et devant être accueillis au sein de votre établissement après la date d’aujourd’hui et d’en informer rapidement les personnes concernées afin d’éviter des déplacements inutiles.

À partir de maintenant, si un membre du personnel de votre établissement revient d’un séjour hors Canada, vous devez prendre les dispositions nécessaires pour que cette personne respecte obligatoirement une période d’isolement de 14 jours, comme prescrit par la Santé publique. Pendant ces deux semaines, le traitement salarial de cette personne doit être maintenu.

L’isolement obligatoire ne vise donc pas les personnes qui auraient voyagé au cours des derniers jours, notamment pendant la semaine de relâche qui s’est terminée le 8 mars dernier. Ces personnes doivent toutefois surveiller de près leurs symptômes, et ce, durant les l4 jours suivant leur retour au Québec. En cas de symptômes, elles doivent s’isoler immédiatement et contacter le 1 877 644-4545.

Nous comptons sur votre collaboration pour rappeler aux membres du personnel, aux parents des élèves mineurs, aux élèves majeurs ainsi qu’aux étudiants, l’importance d’informer la direction de l’établissement s’ils ont été en contact avec une personne ayant visité un pays à risque ou s’ils y ont eux-mêmes séjourné.

Comme l’a annoncé aujourd’hui le premier ministre, tous les rassemblements intérieurs de 250 personnes et plus dans une même pièce sont proscrits, par exemple une activité organisée dans une cafétéria, une agora, une salle de classe, un centre sportif, etc. Il incombe à chaque organisation de modifier les pratiques usuelles à caractère pédagogique, administratif ou récréatif et de les adapter aux nouvelles exigences (modification d’horaire, double période de repas, modes de formation alternatifs, etc.).

L’appréciation des risques de cas particuliers doit être faite par votre direction régionale de la santé publique, laquelle a le mandat de recommander les meilleures actions à prendre dans chacune de ces situations, tant par les parents que par les étudiants et les gestionnaires des établissements. Prenez note que conformément aux recommandations de la Direction de la Santé publique, si un cas était confirmé dans un établissement du réseau de l’éducation, nous procéderons à la fermeture immédiate de celui-ci pour une durée minimale de 14 jours ou jusqu’à ce que l’ensemble des élèves et des membres du personnel soient testés.

Comme vous pouvez le constater, la situation évolue rapidement. Conséquemment, si vous vivez des situations particulières, dont la possibilité de fermer l’un ou l’autre de vos établissements, nous comptons sur votre précieuse collaboration pour nous en informer au préalable. (NDLR : Les établissements ont reçu les coordonnées de la personne à contacter.)

Enfin, dans l’éventualité où les décisions qui seront prises occasionneront des coûts, des modalités compensatoires seront déterminées en fonction des diverses situations. Je vous demande d’informer sans délai l’ensemble des personnes concernées par ces mesures.

Je vous remercie et je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, nos salutations les meilleures.

Le sous-ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur,
Eric Blackburn

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

École branchée
École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!