Concevoir l’apprentissage de façon universelle

La conception universelle de l’apprentissage (CUA) est une philosophie de l’enseignement qui présuppose l'inclusion de tous les élèves et vise à répondre aux besoins de chacun, en réfléchissant d’abord aux barrières que les cours peuvent présenter et aux façons de les atténuer.

La rencontre de parents en mode coéducation à l’ère du numérique

[Chronique École branchée sur la famille] Bien qu'il n'y ait pas de meilleur moment d'installer la coéducation pour notre chroniqueuse, la rentrée scolaire est un moment idéal pour le premier contact parents-enseignant en vue de créer cette relation. C'est l'occasion de débuter l'année en reconnaissant l'importance des rôles respectifs.

5 conseils pour vivre la rencontre de parents par visioconférence en toute confiance

Voici 5 conseils pour bien préparer sa rencontre de parents en visioconférence. Cette rencontre est un moment important et l'occasion de créer la relation de coéducation qui facilite la communication et une action concertée entre l'équipe-école et la famille orientée sur la réussite des jeunes. Créez les meilleures conditions possibles pour vivre cette expérience en toute confiance.

Faciliter la gestion de la classe dans l’enseignement à distance

La pandémie a entraîné pour les enseignants plusieurs défis de gestion de la classe. Le conseil de la semaine du Conseil supérieur de l'éducation (CSE) rappelle à cet effet l’importance de créer un climat de communication et de confiance qui facilitent la gestion de classe et réduisent les facteurs contraignants.

Leçons de leadership en contexte de pandémie

Comment apprendre individuellement de ce qui a transformé collectivement notre quotidien, nos sources d'accomplissement et de bien-être? Marius Bourgeoys partage ses leçons de leadership apprises en contexte de pandémie et Stéphanie Dionne propose des questions pour transformer ces leçons en actions!

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

La semaine en rafale

C'est vendredi, voici quelques brèves! On y parle du prochain E-colloque du CSSMB, de Novascience pour financer vos (grands!) projets, d'un FabLab pour jeunes autochtones, de Profweb qui joint Collecto et d'un nouveau dossier sur enseigner et apprendre avec le numérique par le RIRE. Cette semaine, ce n'est pas un GIF de chat, mais bien de lapins qui conclut le tout! 🙂 Bonne fin de semaine!

6 activités de classe inspirées des réseaux sociaux

L’utilisation des réseaux sociaux est rarement de mise à l’école... Pourtant, il est possible de capter l’attention des élèves en leur proposant des activités qui s’en rapprochent. Voici 6 idées inspirantes, accompagnées de modèles à télécharger ou de simulateurs interactifs.

Enseigner les sciences à distance : idées et astuces

Le principal défi d’enseigner une matière pratique telle que la science à distance est de trouver comment permettre aux élèves d'expérimenter, de tester et d'explorer par des manipulations. Voici quelques idées pour faciliter le tout.

2e édition de la Journée du numérique en éducation du Ministère de l’Éducation, le 13 novembre

Cette année, en raison de la COVID-19, la Journée du numérique en éducation organisée par le MEES dans le cadre du Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur prend un tout autre sens et portera encore mieux son nom puisqu'elle se déroulera entièrement en ligne, le vendredi 13 novembre 2020.

La conception universelle de l’apprentissage (CUA) est une philosophie de l’enseignement qui présuppose l’inclusion de tous les élèves et vise à répondre aux besoins de chacun, en réfléchissant d’abord aux barrières que les cours peuvent présenter et aux façons de les atténuer. 

Handicaps diagnostiqués, non identifiés ou temporaires… tous sont des freins à la disposition des élèves pour l’apprentissage. Et si on offrait à tous et en tout temps des moyens diversifiés de recevoir l’information, mais aussi de rendre compte de leurs compétences pour favoriser leur engagement? C’est l’un des fondements de la conception universelle de l’apprentissage (CUA). Mélanie Vermette et Christian Leblanc, respectivement directrice adjointe et directeur des services éducatifs du Collège Durocher-Saint-Lambert, nous expliquent. 

Réfléchir aux barrières de l’apprentissage

« La conception universelle de l’apprentissage (CUA), c’est une philosophie de l’enseignement, ce n’est pas une stratégie pédagogique », annonce d’entrée de jeu Mélanie Vermette. En effet, la CUA présuppose dans son ensemble l’inclusion de tous les élèves et vise à répondre aux besoins de chacun, en réfléchissant d’abord aux barrières que les cours peuvent présenter et aux façons de les atténuer. 

Voici un exemple de barrières : un matin, les élèves ont un texte long à lire pour préparer une activité. La longueur du texte peut constituer un frein pour les élèves dyslexiques, mais aussi tout simplement pour ceux qui sont fatigués ou enrhumés. Pour aider tous les élèves dans une telle situation, l’enseignant pourrait rendre le texte disponible sur une plateforme numérique, ce qui permettrait à ceux qui le désirent d’utiliser la synthèse vocale pour leur en faciliter l’accès. Ceux qui n’en ont pas besoin ne sont pas pénalisés.

Diversifier les moyens d’expression de la maîtrise d’une compétence

Christian Leblanc donne un autre exemple de la CUA en action : quand on veut mesurer le degré d’atteinte d’une compétence chez un l’élève, lui imposer un moyen d’expression peut faire en sorte qu’il ne réussira pas à la démontrer. Et pourtant, ce ne sera pas nécessairement parce qu’il ne la maîtrise pas, mais peut-être parce que le moyen pour le démontrer ne lui convient pas. 

Voici un exemple : demander aux élèves de présenter un concept devant toute la classe pendant 3 min 30 s. On trouve dans cette tâche à la fois une barrière de temps et de structure. Si l’élève s’était plutôt filmé ou avait présenté devant un petit groupe, il serait tout à fait en mesure de rendre compte de sa compétence. 

Il s’agit donc d’offrir à l’élève des moyens diversifiés de recevoir l’information, mais aussi de rendre compte de sa compétence pour favoriser son engagement. C’est l’un des fondements de la CUA.

Souvent, rappelle Christian Leblanc, l’élève le plus handicapé dans la classe n’est pas celui qu’on croit. Par exemple, un élève malade, en deuil ou dont les parents sont en train de se séparer n’est pas disposé à apprendre comme les autres. La CUA permet d’en arriver à considérer ces handicaps temporaires au même titre que ceux qui sont identifiés et diagnostiqués. Dans l’entrevue, Mélanie Vermette et Christian Leblanc parlent des conditions pour la mettre en place.

Pour eux, au final, le plus important est de créer un milieu sain et sécuritaire, mais aussi bienveillant, qui permet d’augmenter l’indice de bonheur de chaque élève. « Il n’y a rien de tel que de voir un élève engagé dans une tâche, content et fier de remettre son travail à l’enseignant », conclut Mélanie Vermette. Et pour cela, la CUA est la voie que des établissements comme le Collège Durocher-Saint-Lambert, entre autres, choisissent d’emprunter.

Aussi : Les enseignants du Québec et du Canada francophone bénéficient de la formation en ligne gratuite du CADRE21 sur la conception universelle des apprentissages.

Réalisé avec le soutien de Carrefour Éducation.

Carrefour éducation

Texte par Audrey Miller

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Avatar
Stéphanie Dionnehttp://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie Dionne est directrice du développement et des partenariats, animatrice et conférencière. Elle contribue au rayonnement des acteurs du milieu de l'Éducation et de son écosystème. De plus, elle accompagnement les parents, les enseignants et les intervenants dans une mentalité de coéducation afin de permettre aux jeunes de devenir des citoyens épanouis à l'ère du numérique.