Créativité et innovation autour de l’écriture collaborative

À l'occasion du CréaCamp du 17 novembre 2017 à Montréal, Stéphanie Dionne, de l'École branchée, s'est entretenue avec l'un des facilitateurs de l'événement, M Sylvain Desautels. Ils discutent d'écriture collaborative et de son impact positif dans tous les domaines.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Un entretien avec Sylvain Desautels, facilitateur lors de l’événement CréaCamp du 17 novembre 2017, qui nous parle d’écriture collaborative et de son impact positif dans tous les domaines.

Sylvain Desautels enseigne l’art dramatique et la musique à l’Académie Lafontaine. Lors du CréaCamp du 17 novembre 2017 à Montréal, il était facilitateur sur le thème de l’écriture collaborative, aux côtés de Marie-Claude Gauthier. S’il a accepté d’agir comme mentor dans cet atelier, c’est parce qu’il s’est lui-même beaucoup questionné sur sa pratique et a cherché des moyens pour rendre le travail de ses élèves plus efficace et à les amener à mieux collaborer.

Il établit d’ailleurs, dès le début de l’entrevue, une distinction importante entre travail d’équipe et travail en collaboration. Dans un travail d’équipe, chacun effectue une partie du travail de son côté, en espérant qu’à la fin, la somme de toutes les parties donnera quelque chose qui se tient! Dans un travail collaboratif, l’apport de chacun des élèves est nécessaire, selon ses forces et ses habiletés. Ce type de travail ouvre aussi grand la porte à la rétroaction. Par exemple, les outils de collaboration permettent aux enseignants d’entrer virtuellement dans le travail des élèves pour en suivre l’évolution et y apporter un échange constructif.

Des compétences du 21e siècle : collaboration, rétroaction, création

Sylvain se fait un devoir de participer à plusieurs événements de développement professionnel chaque année. Il remarque que deux thèmes reviennent souvent dans ce type d’événement, celui de la créativité et celui de l’innovation. Il estime que ceci est très révélateur : en effet, l’enseignant doit se préoccuper d’établir des conditions gagnantes pour favoriser la créativité. Or il y a rarement suffisamment de temps de classe pour être créatif. Pourtant, Sylvain rappelle que les bonnes idées viennent souvent au moment de  rêvasser et ne rien faire, comme lorsqu’on est dans le trafic. C’est pourquoi il considère que le travail collaboratif asynchrone est une bonne façon d’exploiter la créativité des élèves.

Il vous invite donc à avoir le courage de vous lancer de nouveaux défis, et ce même si votre idée de projet ou d’activité comprend une certaine dose d’ambiguïté et des possibilités d’erreur. Il vous suggère d’adopter une posture d’apprenant.

Annoncez haut et fort à vos élèves que vous allez les accompagner et expliquez-leur pourquoi ils vont réaliser ce projet en collaboration!

Pour suivre Sylvain :

T : @SyDesautels

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l'École branchée!

Recevez l'École branchée | Hebdo ainsi que la programmation de nos services chaque semaine!



À propos de l'auteur

Stéphanie Dionnehttp://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie Dionne est directrice du développement et des partenariats, animatrice et conférencière. Elle contribue au rayonnement des acteurs du milieu de l'Éducation et de son écosystème. De plus, elle accompagnement les parents, les enseignants et les intervenants dans une mentalité de coéducation afin de permettre aux jeunes de devenir des citoyens épanouis à l'ère du numérique.

Prochaines formations en direct