Compétences du 21e siècle et innovation en éducation

Les enjeux incontournables de la rentrée 2020

Lorsque les écoles ont fermé temporairement à la mi-mars 2020, la situation sanitaire exceptionnelle nous a forcés à prendre des décisions unilatérales. Près de six mois plus tard, bien que la situation ne se soit pas résorbée, il y a des enjeux incontournables quant au retour à l’école qui s'en vient. Voici quelques-unes des considérations exprimées par notre collaborateur Marc-André Girard.

Être bon dans les technos, c’est inné ou acquis?

Plusieurs enseignant(e)s ont vécu la fin de l’année scolaire comme étant des mois de redécouverte de leur profession. Plusieurs vont profiter de l’été pour se ressourcer, mais aussi, pour mieux s’approprier les technologies éducatives et ainsi mieux les intégrer à leurs activités pédagogiques dès la rentrée. Certains, pour ne plus se faire prendre par une éventuelle nouvelle fermeture, d'autres parce qu'ils y ont vu des avantages! Notre collaborateur Marc-André Girard partage ses réflexions à ce sujet.

Quand un virus ébranle nos convictions… pour le mieux!

Après un certain moment de désillusion où nous avons assisté, incrédules, à l’effondrement de quelques-unes de nos conceptions des plus tenaces sur la conduite des activités scolaires, de belles choses se sont passées dans nos écoles pourtant fermées. Face à ces diverses réussites, notre collaborateur Marc-André Girard partage trois constats.

Sortir du programme pour gagner en humanité

Une suggestion de démarche en quatre temps pour aborder avec les élèves des éléments délicats de l’actualité afin de dénouer les préjugés et conceptions erronées qui peuvent s’installer à travers l’information auxquels ils sont exposés.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

La conception universelle de l’apprentissage : avantages et défis

* En cette journée tragique pour l'Académie Sainte-Anne, petite soeur du Collège Sainte-Anne, qui a subi un important incendie la nuit dernière, nous sommes de tout coeur avec le personnel! * Nous avons rencontré Cathy Brazeau, directrice du développement pédagogique du Collège Sainte-Anne, afin de parler de conception universelle de l’apprentissage (CUA), une approche inclusive de planification de cours qui tient compte, en amont, des besoins de tous les apprenants.

Combiner apprentissages académiques et culinaires, c’est possible!

Marie-Claude Bernard, technicienne en nutrition et gestion alimentaire au Pavillon du Millénaire (CS des Rives-du-Saguenay), nous présente les ateliers et les projets visant à éduquer les jeunes à de saines habitudes de vie.

Varier l’enseignement de l’oral et dire adieu aux « Bonjour, je vais vous présenter mon exposé »

Julie Noël est conseillère pédagogique au Service national du RÉCIT, domaine des langues. Elle nous parle de différentes façons de varier l’enseignement de la compétence de communication orale pour sortir des formulations artificielles à la « Merci de m’avoir écouté! »!

Les saines relations entre collègues, pour trouver (et garder!) sa voie comme enseignante

Nancie Bouchard enseigne en 1re année à la CSDM. Convaincue qu’elle est une prof « bien ordinaire », elle nous parle de ce qui lui permet de garder sa flamme de l’enseignement jour après jour et d’oser se lancer dans la nouveauté : ses collègues.

On discute aujourd’hui avec François Taddéi, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) de Paris, qui nous parle d’innovation en éducation et de compétences du 21e siècle.

Texte par Alexane St-Amant

Les « Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée » sont des entretiens en baladodiffusion avec des acteurs du milieu scolaire d’ici et d’ailleurs. Dans cet épisode, notre collaborateur (et idéateur du concept) Marc-André Girard s’entretient avec François taddéi, directeur du centre de recherche interdisciplinaire (CRI) à paris.

C’est lorsqu’il a compris qu’avec les nouvelles technologies de l’information et des communications, les humains peuvent faire ce que les bactéries font depuis des milliards d’années, soit échanger de l’information pour coopérer (et coopérer pour échanger de l’information), que le chercheur en biologie de l’évolution François Taddéi s’est intéressé à l’éducation.

Il est aujourd’hui directeur du centre de recherche interdisciplinaire (CRI) dont la mission est de mobiliser les intelligences collectives pour co-construire avec les étudiants, les enseignants et les chercheurs, de nouveaux dispositifs adaptés aux défis du 21e siècle.

Innover, c’est apprendre différemment

Pour François Taddéi, « ce qui compte aujourd’hui n’est pas tant de connaître les solutions d’hier, mais plutôt d’inventer celles de demain ». À ses yeux, il faut préparer les jeunes à poser les bonnes questions, à trouver des ressources pour avancer et à savoir coopérer.

Il se questionne à savoir si nos écoles, créées au 19e siècle, évoluent aussi vite que le reste de la société. Il s’intéresse sur les moyens d’accompagner nos enfants dans un monde en évolution toujours aussi rapide.

Parmi les compétences-clé à développer au 21e siècle, il identifie la coopération, la créativité et la capacité à communiquer, mais il insiste particulièrement sur la compassion, qualité que les machines ne peuvent pas développer. Il souligne aussi l’importance de développer l’esprit critique dans un monde où les jeunes ont accès à une panoplie d’information et où les risques de manipulation sont élevés.

Une vision d’avenir pour la France… et pour le monde!

Selon François Taddéi, les technologies et les réseaux sociaux ont contribué à transformer profondément le système éducatif français relativement cloisonné, centralisée et hiérarchique. Il importe de changer la culture éducative, en passant d’un système de contrôle à un système de confiance. Aujourd’hui, grâce au numérique, il y a beaucoup plus de possibilités de penser en termes de développement professionnel, de mentorat et d’accompagnement entre pairs.

Son rêve est d’imaginer une planète apprenante, un réseau qui mobilise l’ensemble des chercheurs et l’ensemble de la communauté éducative à l’échelle globale pour essayer de penser les évolutions à venir.

Twitter : @FrancoisTaddei

(Appuyez sur le bouton “Play” ci-dessous pour démarrer!)

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, votre outil de veille professionnelle en éducation!




🤩 Vous pouvez vous aussi publier un article dans les pages de l'École branchée! Partagez vos projets, idées, conseils et coups de coeur éducatifs avec nos plus de 60 000 visiteurs par mois! Voici comment faire!



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!
Marc-André Girard
Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.