La bibliothèque des Amériques : 13 000 ouvrages francophones à portée de clic

Pourquoi ne pas profiter de mars, mois de la Francophonie, pour faire une expédition numérique dans la littérature des Amériques? On découvre aujourd’hui les richesses de la bibliothèque des Amériques.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Pourquoi ne pas profiter de mars, mois de la Francophonie (et de bouleversement mondial), pour faire une expédition numérique dans la littérature des Amériques? On découvre aujourd’hui les richesses de la bibliothèque des Amériques. 

Parrainée par l’auteur Dany Laferrière, la Bibliothèque des Amériques (BA) a vu le jour en 2014 au Salon du livre de Québec. « Quand il a accepté d’être le parrain d’honneur, il avait compris que la BA serait un véritable outil démocratique du savoir. » Toujours aussi passionnée par les livres, six ans plus tard, la coordonnatrice, Aleksandra Grzybowska, constate que les rayons numériques de la BA en sont rendus à 13 000 livres numériques d’auteurs francophones des Amériques. Et il y en a pour tous les goûts : des romans de fiction, de la poésie, des ouvrages universitaires, des livres de recettes, des récits historiques, sans oublier un large éventail de littérature jeunesse, tant pour le primaire que le secondaire.

Le contenu de la BA est accessible à tous. Concrètement, il suffit d’abord de devenir membre du Centre de la francophonie des Amériques – c’est gratuit – et, par la suite, d’aller sur le site de la BA pour y emprunter des ouvrages. Pas plus de quatre à la fois. Le prêt est pour trois semaines. Le livre a déjà été emprunté? On peut toujours le réserver en ligne. Il n’y a aucune limite de livres annuellement.

Jusqu’à maintenant, environ 70 000 prêts ont eu lieu depuis 2014. Ces emprunts ont permis à des milliers de lecteurs de partir à la découverte des 33 millions de francophones et francophiles dans les Amériques. Comment? En empruntant les mots des auteurs québécois, franco-canadiens, ainsi que d’Haïti, des Antilles françaises et d’écrivains de la Louisiane et de la Nouvelle-Angleterre.

Une zone conçue pour les enseignants

Bien que la BA ne soit pas une bibliothèque à vocation scolaire – on s’y abonne de manière individuelle, et non par classe –, les enseignants y trouveront toutefois du matériel pour attiser la curiosité de leurs élèves. La zone pédagogique, une section de la BA, propose des ouvrages appuyant l’enseignement du et en français, grâce à des ouvrages traitant d’orthographe, de réussite scolaire, du sens de diverses expressions de la francophonie et du numérique dans l’enseignement.

La coordonnatrice de la Bibliothèque des Amériques, Mme Aleksandra Grzybowska

Mme Grzybowska mentionne qu’une nouvelle section a fait son apparition il y a moins d’un an : les actualités littéraires. Il s’agit d’une plateforme dans laquelle on retrouve notamment de récentes nouvelles sur la littérature, des portraits d’auteurs ou et diverses thématiques, comme la Journée internationale des femmes. On peut aussi écouter des histoires. « Grâce à un partenariat avec Radio-Canada, une vingtaine de titres audio sont présents, 12 pour adultes et 8 pour enfants », précise la coordonnatrice. 

Les enseignants du post secondaire pourront aussi participer à des rendez-vous littéraires. Exploitant les outils numériques, il s’agit d’un programme visant à permettre à leurs étudiants de découvrir une œuvre littéraire francophone des Amériques et d’en discuter avec son auteur. Rien de moins. « Le livre prend ainsi un chemin de vie », comme le dit si bien Aleksandra.

Alors, pourquoi ne pas profiter de mars, mois de la Francophonie, pour faire une expédition numérique au pays du français des Amériques?

Voyez aussi nos autres suggestions pour célébrer le mois de mars.

En complément, consultez la fiche de Carrefour éducation sur la Bibliothèque des Amériques. 

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

André Magny
Depuis plus de 30 ans, André Magny fait les allers-retours entre le journalisme et l'enseignement du français tant auprès des ados que des adultes. Pigiste régulier pour divers médias dont Francopresse, il a également été journaliste culturel au Droit d’Ottawa et s'occupait des nouvelles technologies au Soleil de Québec. Il a aussi fait du journalisme sportif en France. Il a un faible pour la francophonie, la culture, les sports, la cuisine et la politique.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!