25 ans d’exploration, d’expérimentation, d’éducation, d’apprentissage… sur le numérique, et avec le numérique

L'École branchée célèbre ses 25 ans d'activités le 2 avril prochain. Voici les témoignages de deux des membres fondateurs de notre organisation. Faites comme eux et parlez-nous de votre rencontre avec l'École branchée!

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

L’École branchée célèbrera ses 25 ans d’activités le 2 avril prochain. Voici les témoignages de deux des membres fondateurs de notre organisation. Faites comme eux et parlez-nous de votre rencontre avec l’École branchée!

Nous recueillons vos témoignages ici!

Témoignage de Clément Laberge, co-fondateur

Ahhhhh… il y aurait tellement de choses à raconter! Il y a les premiers textes, publiés sur un Web bien différent de celui qu’on connaît (c’était même avant la création de Google, c’est dire!). Et les premières correspondances des enseignants francophones d’Italie et du Japon, la découverte de l’ouverture sur le monde que l’autoroute de l’information (comme on l’appelait alors!) pouvait procurer aux enseignants… et aux enfants! 

Mars 1996 – La genèse

Autour d’une pizza, je fais le projet avec André Girard (NDLR : alors professeur au cégep de Sainte-Foy) de regrouper nos « bookmarks éducatifs » sur une affiche, pour permettre à nos collègues enseignants de se faire une image de ce Nouveau Monde. Deux nuits de travail plus tard, je débarque chez mon cousin, qui vient de fonder iXmédia, le mettant au défi de transformer mon poster-bricolé-avec-inspiration-quelques-feuilles-et-beaucoup-de-papier-collant en affiche professionnelle. Deux semaines plus tard, nous débarquons sans préavis au salon des exposants du colloque de l’AQUOPS avec un paquet d’affiches sous le bras. Je vais voir directement la seule personne que je connais sur place, Jean Sylvestre, qui nous trouve un petit coin où installer une table. Nous avons vendu dans les deux jours suivants 500 exemplaires de cette « carte des ressources éducatives de l’Infobourg québécois 1.0 ». (Ajout de la rédaction!)

Mes souvenirs les plus mémorables sont toutefois liés à des projets comme l’Opération Crayons. Imaginez! En quelques jours, la communauté qui avait pris forme autour de l’Infobourg a recueilli des dizaine de milliers de crayons de couleur à l’intention des enfants victimes de la guerre du Kosovo, soit un conteneur plein de papier et de crayons, qui ont été patiemment triés lors d’une corvée au Musée de la civilisation. On découvrait la puissance du Web pour faciliter la collaboration!

Et comment oublier que, dès 1997, on a publié un livre, dont tout le contenu était aussi sur le Web. On nous prédisait qu’on n’en vendrait pas, parce que tout le monde préférait évidemment l’imprimer chez soi à partir d’Internet… Et pourtant non (ça paraît évident aujourd’hui, mais à l’époque, il fallait y croire!). On a fait la même chose avec un magazine… qui est devenu l’École branchée! On explorait aussi de nouveaux modèles économiques.

L’Infobourg, devenu l’École branchée, est par la suite passé de mains en mains, jusqu’à ce que ce soit au tour d’Audrey d’en prendre soin (de mains de maître, il faut bien le dire!). Je suis tellement fier de voir ce que tout ça est devenu… et continue de devenir! Bravo, et merci Audrey!

Déjà vingt-cinq ans d’exploration, d’expérimentation, d’éducation, d’apprentissage… sur le numérique, et avec le numérique.

Longue vie à l’École branchée!

Clément Laberge, co-fondateur

Témoignage de Carl-Frédéric De Celles, le « cousin » en question!

De deux fous (Clément Laberge et André Girard) qui ont voulu faire un site Web répertoire spécialisé et en financer l’opération en vendant un poster papier à aujourd’hui, il y a tout un pan de l’histoire du Web éducatif québécois, de son innovation, de son goût de partage, et de son financement.

De l’émergence des blogues et de la participation du public à l’évaluation des ressources pédagogiques que répertoriait le site de l’Infobourg, je me souviens très bien d’un dimanche après-midi où j’ai mis en page, juste pour le fun, certains textes et chroniques du blogue avec l’idée d’en faire un magazine. Un outil physique papier, qui pourrait être source de revenu et rejoindre un public plus « traditionnel » au-delà des mordus du départ, pour les accompagner dans la grande évolution numérique du milieu scolaire.

Car l’histoire du papier, ici, est plus que celle d’une « guerre » entre deux mondes, mais bien un espoir de leur alliance stratégique (un cheval de Troie) pour intéresser et faire progresser tout le domaine scolaire dans l’univers du numérique. Une expérimentation parmi d’autres, qui, je crois, a contribué à fédérer tout un réseau de pédagogues de passion. Et quand je dis pédagogues, je vise toute la communauté « scolaire », des professeurs aux parents.

Mes plus grands souhaits pour le futur

Que cette communauté demeure ouverte et passionnée, et qu’on y fasse de la place pour les meilleure réflexes numériques des nouvelles générations.

« Qu’on arrête de parler de virage, parce qu’à virer pendant 25 ans, on tourne en rond. »

« Qu’on arrête de parler de virage, parce qu’à virer pendant 25 ans, on tourne en rond. »

Et qu’on assume une fois pour toute que la « transformation » et le « changement » sont l’essence même de notre monde, et que la gestion de ces choses sont des compétences de base de toute la société, numérique ou pas.

Carl-Frédéric De Celles, président, iXmédia

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!