Parlons sciences lance l’initiative Canada 2067 pour valoriser les STIM

1
83
Canada 2067 - Valoriser les STIM

Selon vous, quel est l’avenir de l’enseignement des STIM? Que doit-on privilégier? Quelles compétences doit-on viser? Un organisme veut votre opinion!

Parlons sciences est un organisme à but non lucratif actif depuis plus d’une vingtaine d’années. Il a comme mission de valoriser les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (STIM). Pour ce faire, il offre notamment différentes ressources destinées au milieu de l’éducation.

Tout récemment, l’organisme a dévoilé le projet Canada 2067, une initiative canadienne pour valoriser et appuyer l’enseignement des STIM grâce à la technologie. Cette initiative a comme premier objectif d’aider à définir les compétences éducatives clés du domaine des STIM des 50 prochaines années et à déterminer quelles sont les technologies les plus pertinentes pour les développer.

Canada 2067 souhaite obtenir l’aide des Canadiens, autant les élèves, les parents et les enseignants, pour identifier ces compétences et ces technologies. Il les invite à se prononcer via sa page Facebook et son fil Twitter. L’organisme prévoit également la tenue d’un sommet national, qui se déroulera en décembre 2017 et qui sera diffusé sur le Web.

Une fois la consultation terminée, l’organisme prévoit se doter d’un plan en vue de déployer des actions. Ces dernières pourront notamment prendre la forme d’outils et de ressources pédagogiques destinés aux institutions d’enseignement.

Un engouement planétaire pour l’enseignement des STIM

Partout sur la planète, l’enseignement des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques, communément regroupés sous l’acronyme STIM, constitue une priorité et débouche sur différentes initiatives pour les valoriser et susciter l’intérêt des élèves.

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Parmi celles-ci, il y a la conviction qu’un nombre important des emplois du futur seront reliés à l’un ou l’autre de ces domaines et que la formation des élèves est donc capitale. Pour y arriver, il faut dans un premier temps susciter leur intérêt, particulièrement celui des filles, sous-représentées dans ce milieu.

Parmi les autres raisons expliquant l’engouement actuel pour l’enseignement des STIM, il y aussi le développement des TIC en éducation. En effet, les récentes technologies révolutionnent l’enseignement de ces disciplines. Mentionnons aussi que, pour plusieurs, le développement de certaines compétences clés dites « du 21e siècle » est facilité par l’enseignement des STIM.

1 COMMENTAIRE

  1. Il existe déjà un consensus mondial sur les compétences du 21ième siècle. Ce que l’on doit faire au Canada est d’oser davantage et mettre en place des programmes éducatifs pour enseigner ses compétences dès maintenant aux jeunes et ce dès la maternelle.
    Une maman dont le fiston rêve d’un enseignement personnalisé et avant-gardiste comme l’AltSchool

Laisser un commentaire