Une version scolaire et un nouveau partenariat pour la plateforme Planitou

Communiqué - La plateforme québécoise Planitou, qui permet le suivi du développement de l’enfant et facilite la communication entre les professionnels de l’éducation et les parents, lance une nouvelle version adaptée pour les classes à l’éducation préscolaire, scolaire et HDAA du Québec, ainsi que la signature d’un tout nouveau partenariat avec le service national du RÉCIT à l’éducation préscolaire.

Publié le :

SourcePlanitou
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Montréal, le 30 septembre 2020 Planitou, une plateforme numérique de suivi du développement de l’enfant qui facilite et améliore la communication entre les professionnels de l’éducation et les parents, annonce le lancement officiel de sa toute nouvelle version adaptée pour les classes à l’éducation préscolaire, scolaire et HDAA du Québec, ainsi que la signature d’un tout nouveau partenariat avec le service national du RÉCIT à l’éducation préscolaire.

Entreprise québécoise dévoilée en 2018, la plateforme Planitou est utilisée quotidiennement par plus de 6 000 éducatrices au bénéfice de plus de 50 000 enfants dans le réseau de la petite enfance.

Comme l’indique Jonathan Thivierge, président et fondateur de Planitou, les temps inédits provoqués par la COVID-19 ont accéléré le développement de la toute nouvelle version scolaire de la plateforme numérique : « Collaborant déjà avec plusieurs écoles dans le cadre de projets-pilotes, la priorité absolue chez Planitou a été de trouver une façon de venir en aide aux enseignants et aux parents, pour le bien des enfants du Québec », d’affirmer monsieur Thivierge.

« En gros, la version scolaire de Planitou, c’est un agenda scolaire et un portfolio numérique, auxquels nous avons ajouté un système performant de vidéoconférence qui peut être manipulé facilement par l’élève, sans besoin de supervision », de continuer son président. « En cas de fermeture d’une classe ou d’une école, la version scolaire de Planitou permettra à tous les intervenants concernés et aux familles de basculer rapidement et efficacement en mode éducation à distance. Si tout se passe bien en mode présentiel, et on se croise les doigts pour que ce soit le cas, l’agenda et le portfolio numériques seront tout de même de précieux outils pour tout le milieu scolaire comme l’utilisation du papier est de plus en plus restreint et que la plateforme se colle sur le programme de formation de l’école québécoise ».

Nouveau partenariat avec le service national du RÉCIT à l’éducation préscolaire

En plus de cette nouvelle version destinée aux écoles du Québec, Planitou a tout récemment conclu une entente avec le RÉCIT à l’éducation préscolaire. Présent partout dans la province, il a développé, au fil du temps, une expertise poussée en termes de portfolio numérique.

Ayant déjà la possibilité de déposer des fichiers sonores, des photos, des dessins et même des séquences vidéo, l’organisation pourra partager son expérience avec Planitou afin de parfaire son nouveau portfolio numérique.

Ce partenariat sera testé dès cet automne alors que plus d’une trentaine de classes pourront bénéficier de ce premier projet-pilote. Selon Madame O’Connell, cette collaboration amènera du sang neuf au RÉCIT à l’éducation préscolaire : « Nous sommes très heureux de collaborer avec Planitou. Nous développons le portfolio numérique depuis un certain nombre d’années et pouvoir compter sur le regard extérieur d’un nouveau joueur dans le domaine du portfolio numérique ne pourra que renforcer nos deux plateformes ».

Même son de cloche du côté du président de Planitou, qui voit ce partenariat d’un très bon œil pour le futur de son entreprise : « L’expertise et les connaissances du RÉCIT à l’éducation préscolaire permettront à la nouvelle version scolaire de faire un pas de géant et de se retrouver rapidement dans la cour des grands joueurs de l’éducation. Il n’y a plus de raison pour nos enseignants d’utiliser des plateformes américaines ou gratuites, dont nous n’avons aucun contrôle sur les données et qui, pour la plupart, commencent à être interdites par les centres de services scolaires », de conclure monsieur Thivierge.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Communiqué
Les communiqués publiés sur Ecolebranchee.com sont ceux reçus à l'attention de info@ecolebranchee.com et correspondant à la ligne éditoriale. Le site se réserve le droit de ne pas publier tous les communiqués.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!