ANNONCE

Pourquoi la technologie ne transforme pas l’enseignement

Une récente séance de clavardage a permis de rappeler aux participants que l’intégration des technologies en milieu scolaire ne transforme pas l’enseignement comme par magie, mais représente un outil supplémentaire stratégique. Petit résumé.

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Une récente séance de clavardage a permis de rappeler aux participants que l’intégration des technologies en milieu scolaire ne transforme pas l’enseignement comme par magie, mais représente un outil supplémentaire stratégique. Petit résumé.

Le thème de la séance, organisée par le site Edweek.com, était « Why Technology Is Not Transforming Teaching ». Elle mettait en vedette Robyn Howton, enseignante et instigatrice de salles de classe numériques (blended classroom) au Delaware, et Wendy Drexler, responsable en chef des innovations pour la International Society for Technology in Education (ISTE).

D’entrée de jeu, ces deux professionnelles ont rappelé que tant et aussi longtemps qu’on garde le cap sur l’atteinte des objectifs d’apprentissage, ce ne sont pas les technologies qui changent le milieu de l’éducation, mais bien l’usage stratégique qu’en font les enseignants, les dirigeants et les élèves.

Les enseignants ne transforment donc pas leur enseignement lorsqu’ils intègrent des tablettes, des ressources d’apprentissage en ligne ou autres dans leur salle de classe. Ils ne font qu’augmenter le nombre de possibilités offertes aux élèves pour qu’ils atteignent leurs objectifs d’apprentissage.

Par ailleurs, selon Howton et Drexler, ce sont les dirigeants du milieu de l’éducation qui auraient le plus d’influence dans la transformation de l’enseignement. En libérant des plages horaires aux enseignants, aux techniciens informatiques et aux autres ressources, ils leur permettent d’échanger et de collaborer au sujet de l’utilisation de nouvelles ressources technologiques. Ce sont également eux qui ont le mandat de mettre des ressources (physiques ou en ligne) à la disposition des enseignants pour faciliter l’intégration des technologies.

Les deux femmes estiment aussi que les élèves sont bien impliqués dans le processus d’implantation des nouvelles technologies car, étant le cœur même de la vie scolaire, ils ne devraient pas hésiter à mentionner de quelle manière elles peuvent intégrer et transformer leur apprentissage.

Évidemment, pour ces deux professionnelles, il n’y pas de vision unique pour que les technologies contribuent à l’avancement de l’enseignement. Leur utilisation va d’un extrême à l’autre puisque les compétences en la matière varient d’un enseignant à l’autre.

 

À propos de l'auteur

Felipe Antaya
Felipe Antaya
Poursuivant des études en technologie éducative, Felipe Antaya travaille depuis plusieurs années dans le milieu de l’éducation au niveau secondaire et collégial. Titulaire d’une maîtrise en études québécoises et d’un baccalauréat en philosophie, il a aussi œuvré dans le milieu des médias écrits.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

RIDISI : Un traitement de texte innovant au service de l’apprentissage de la lecture

Trois enseignants français ont créé un nouvel outil pour accompagner les élèves dans l'apprentissage de la lecture. Constatant son efficacité auprès de leurs élèves, ils cherchent maintenant à le commercialiser. Leur application a attiré l’attention du ministère de l’Éducation nationale en France… et l’un des concepteurs nous a contactés pour nous la faire découvrir.

Google offre de la formation gratuite aux écoles qui passent à une licence Education Plus

Une nouvelle offre de Google for Education permet aux établissements admissibles qui passent à une licence Education Plus d'obtenir de la formation gratuite, notamment via l'École branchée! Voici ce qu'il faut savoir!

Les #Édubrèves – édition du 16 avril 2024

En complément de nos articles d'actualité complets qui paraissent pendant la semaine, voici les #Édubrèves, de courtes nouvelles qui pourraient vous intéresser. Dans cette édition : La datafication de l’éducation, les lauréats locaux du 26e Défi OSEntreprendre, les technologies éducatives en milieu scolaire et universitaire, les prochaines formations virtuelles en direct proposées par l’École branchée, le balado Regards sur l'égalité à l'école, le parcours parascolaire Les Ambitieuses, un atelier de perfectionnement au sujet de ChatGPT en éducation, des ressources en vrac, l'Homo Grammatiké, et bien plus!