ANNONCE

Quelques pistes pour appuyer les enseignants en début de carrière

Dans un épisode du balado 5 minutes de leadership scolaire, Karine Pilotte et Laura Marquié explorent des pistes de solutions que les directions d’école peuvent mettre en place pour appuyer les enseignants au cours de leurs premières années de carrière. Nous vous les présentons ici.

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Le décrochage des nouvelles enseignantes et des nouveaux enseignants est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur dans le système éducatif canadien. Dans un épisode du balado 5 minutes de leadership scolaire, Karine Pilotte et Laura Marquié explorent des pistes de solutions que les directions d’école peuvent mettre en place pour les appuyer au cours de leurs premières années de carrière. Nous vous les présentons ici.

Karine Pilotte et Laura Marquié se sont inspirées d’une directrice d’établissement scolaire qu’elles suivent sur les réseaux sociaux afin de préparer leur balado. Celle-ci remet en question le fait que les nouveaux enseignants se voient assigner une tâche complète dès le début de leur carrière. Elle suggère plutôt qu’ils aient une demi-tâche d’enseignement, jumelée à du développement professionnel pour l’autre moitié de leur horaire de travail, et ce, pour les trois premières années. Cela leur permettrait de poursuivre leur formation dans un contexte réel et d’apprendre à mieux connaître la dynamique vécue dans un établissement scolaire.

De quoi devrait être composé le développement professionnel du nouvel enseignant? Selon les deux animatrices, ce sont des éléments qui ne sont pas spécifiquement abordés en formation initiale, mais voici leurs propositions :   

1- Le mentorat : jumeler le nouvel enseignant à un mentor (un enseignant expérimenté) pour qu’il puisse travailler sur sa pratique (gestion de classe, enseignement, fonctionnement de l’école). 

2- Le développement professionnel organisé : dès l’embauche d’un nouvel enseignant, planifier une séquence de formation ou d’activités de développement professionnel en fonction de ses besoins et du projet éducatif de l’école.

3- Le coenseignement : partager l’enseignement avec un ou une collègue dans la même classe, cela permet de planifier à deux et de nourrir ses pratiques en partenariat.

4- L’observation des pairs : assister aux classes de collègues afin d’apprendre de leur enseignement et planifier ses observations. (voir The Pineapple Chart et cet article de l’École branchée)

5- La planification et l’organisation : prévoir du temps spécifique pour planifier et organiser le déroulement des activités de la classe.

6- La formation sur l’évaluation : outiller les enseignants pour qu’ils puissent évaluer de façon proactive et efficace, leur permettre de se former sur les meilleures pratiques en contexte réel. 

7- La rédaction de bulletin scolaire : accompagner les nouveaux enseignants pour les aider à remplir les bulletins scolaires dans le système, offrir un temps pour expliquer le fonctionnement des bulletins et accompagner dans la rédaction de commentaires.

8- L’utilisation des logiciels : prendre le temps de former les enseignants aux logiciels administratifs utilisés dans le centre de services scolaire ou le conseil scolaire.

9- La gestion des rencontres de parents : soutenir les nouveaux enseignants qui ont à communiquer avec les parents de leurs élèves pour la première fois. Cela n’est pas acquis que tous savent comment et quoi communiquer. 

Pour écouter le balado :


Si vous avez essayé l’une des pistes ou si vous en avez d’autres à suggérer, n’hésitez pas à nous contacter : info@ecolebranchee.com

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Martine Rioux est rédactrice et gestionnaire de projets d’éditions numériques. Au fil de ses expériences, elle a développé une solide expertise en lien avec la transformation numérique dans divers secteurs d’activités (éducation, culture, administration publique, etc.). Elle maîtrise les subtilités de l’univers numérique, ses enjeux, ses possibilités et sait les vulgariser en deux clics de souris. Elle est notamment rédactrice en chef des médias de l’École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Le CSS de Kamouraska-Rivière-du-Loup développe une progression des apprentissages en lien avec la compétence numérique

On vous propose un retour sur une discussion autour des défis de la compétence numérique qui a permis de découvrir le processus de création d’une progression des apprentissages au CSS de Kamouraska-Rivière-du-Loup.

Le paradoxe des mégadonnées

Depuis 20 ans, on nourrit l’univers numérique de nos données personnelles. Maintenant qu’on en prend conscience, on a tendance à vouloir les protéger. Après tout, moins on en sait sur quelqu’un, plus sa vie privée est préservée. Mais avez-vous déjà songé à ceci : moins on en sait sur quelqu’un, plus on risque aussi d’inventer de fausses informations à son sujet… Et si les algorithmes s’y mettaient aussi?

Les données de recherche en éducation, comment s’y retrouver?

On entend de plus en plus souvent l’expression « données probantes » en éducation. Qu’est-ce que cela signifie? Quels autres types de recherche peuvent être complémentaires? Nos collaborateurs répondent à ces questions dans cet article. Ils présentent aussi l’exemple d’une recherche exploratoire.