Le FinÉcoLab : une simulation d’éducation économique

Le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) propose des expériences pédagogiques interactives gratuites de littératie économique, à vivre sur ordinateur ou tablette, destinées aux classes de 5e secondaire et du cégep.

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) propose des expériences pédagogiques interactives gratuites de littératie économique, à vivre sur ordinateur ou tablette, destinées aux classes de 5e secondaire et du cégep.

L’économie fait partie de notre vie quotidienne. Les connaissances de base dans ce domaine sont indispensables pour comprendre le monde dans lequel on vit et pour espérer pouvoir participer activement et de façon éclairée à la vie citoyenne. Souvent, les concepts économiques sont abstraits pour les jeunes. Les enseignants constatent qu’ils ont des connaissances préalables inégales à ce sujet. Les écoles offrant le cours d’éducation économique visent donc à les éduquer à leur rôle prochain de citoyen dans un monde dont les rouages économiques ont des incidences sur leur vie quotidienne. Il est donc ici question de littératie économique.

C’est pourquoi le CIRANO (Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations) propose le site FinÉcoLab, une approche par l’expérience pour découvrir l’économie, qui fait participer les élèves à des expériences pédagogiques interactives à vivre sur ordinateur ou tablette électronique. Ce ne sont pas de simples jeux, mais des activités pédagogiques signifiantes qui transforment la classe en un laboratoire dans lequel l’élève joue un rôle principal : le sien! Il s’adresse particulièrement aux 5e secondaire et aux cégépiens.

Dans le FinÉcoLab, il faut prendre des décisions économiques simples comme vendre un bien, épargner pour pouvoir faire face à des dépenses urgentes, s’assurer pour faire face à un risque d’accident, participer au financement d’un bien collectif, etc. Les résultats de la classe, obtenus en temps réel, servent ensuite de base à l’enseignant pour échanger avec les élèves et explorer les concepts à l’étude.

Par la bande, le FinÉcoLab correspond aux visées orientantes de l’école québécoise, car il permet à l’élève d’apprendre à mieux se connaître, à prendre les décisions qu’il juge les meilleures pour son propre avenir. Il comprend mieux les concepts découverts dans un contexte signifiant et les intègre de façon durable. C’est, en quelque sorte, un apprentissage par l’expérience et par l’action qui permet de rendre concrètes des réalités qui, trop souvent, semblent théoriques.

Les cours sont donc plus vivants et les élèves sont plus intéressés et motivés. Le FinÉcoLab est gratuit, complètement clé en main, et facile d’utilisation. À l’heure actuelle, un peu plus d’une vingtaine d’écoles implantent ce programme dans leurs cours.

Pour en savoir plus, on peut visionner une vidéo qui présente le site.

 

 

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction dans une école primaire publique et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct